Séance du 05 Janvier

Message des guides (réponse aux questions des personnes présentes)

 

Question sur le suicide

'ils me montrent du rouge, comme une alerte , des gens en souffrance sur la terre, qui n'arrivent pas à gérer la mission pour laquelle ils sont venus. Les guides insistent sur le libre arbitre. On a notre libre arbitre ici sur la terre et on l'a là-haut au Ciel. Lorsqu’on on décide de s'incarner sur la terre, c'est sur les conseils des Guides (ce ne sont que des conseils, des êtres de lumière).

Les êtres de lumière sont des êtres plus élevés que nous, beaucoup plus élevés que nous, qui participent à cette décision et ce qu’ils montrent, c'est que la personne aidée a le choix et elle a toujours son dernier mot. Et lorsqu'elle choisit malgré tout une voie qui peut être un peu trop dure pour elle, (parce que souvent elle est impatiente et veut aller trop vite en besogne, ce qui se passe, c'est qu’ils prennent plus qu'ils ne peuvent supporter. 

Cela dit, disent-ils ,les suicidés ne sont pas traités d'une manière différente des autres. Tout le monde est accueilli de l’autre coté du voile et tout le monde passe par l'étape qui lui convient le mieux pour avancer et ces étapes-là sont aussi là pour éveiller la conscience, parce que tout est une affaire de conscience. 

La conscience est primordiale : on avance sur terre comme au Ciel, le but étant toujours d’expanser nos consciences et d’élever nos fréquences vibratoires 

Ils m'envoient vers une autre question.

 La question de L'oubli : ils disent : c'est un choix. La terre est une école particulière, qui existe peu ailleurs. C'est à dire qu’ici, il y a la particularité de tout oublier pour pouvoir mieux intégrer les leçons, mieux avancer et ne pas « doubler » tout le monde. De ce fait, tous les humains ou presque sont logés à la même enseigne. Cependant cela commence à être différent, parce que la terre change de dimension et que ce qui était vrai pour la 3e dimension ne va plus l'être pour la 5e parce que dans la 5e les choses sont différentes. Les leçons sont différentes et les leçons terrestres ne vont plus être les mêmes. Donc, jusqu'à présent en 3e dimension, c'était juste une école particulière parmi d'autres écoles dans l'univers, les autres univers, Les écoles sont toutes différentes et ceux qui ont choisi la terre choisissent une expérience particulièrement difficile, mais qui en vaut la peine. Simplement certains prennent plus dans leur assiette qu'ils ne peuvent digérer et de ce fait l'expérience terrestre étant difficile, et avec l’oubli, Ils reviennent au point de départ et sont obligés de réapprendre ce qu'ils avaient déjà appris auparavant. D'où cette roue du karma qui n’en finit pas. Mais tout cela va changer un petit peu puisque on passe dans la 5e dimension. 

 

Qu’est-ce qui va changer en 5eme dimension ?

Sensation de grande douceur. Dans la 5e dimension est la paix, une paix incroyable, la paix du cœur. Celle-ci est primordiale à présent et c’est vers elle que chacun doit tendre ici et maintenant, parce que cette paix, c'est celle qui engendre des relations saines avec les autres, des relations de joie, d’entente et d'entraide. 

Ils disent : l'entraide, c'est le travail.  Vous, vous avez mis des connotations négatives sur le mot ‘travail’. Ici, le travail à notre niveau, c'est simplement l'entraide. C'est accepter d’aider l’autre sans attendre de retour. L’entraide est extrêmement importante dans le monde à venir. Dans la 5e dimension, C'est ainsi que le travail se fera, par l’entraide. Et ce travail-là sera différent du travail de la 3e dimension qui, lui ,était dans un sens souvent égoïste, et de survie 

Dans la 5e dimension, il n'y aura plus cette connotation économique, d’argent. Seule l’entraide sera la monnaie d’échange 

Ces développements se feront grâce à la paix du cœur au départ. Celle-ci est extrêmement importante. Ils me montrent le mot PAIX écrit en majuscules

 Ils montrent que cette paix, c'est elle qui générera, engendrera de nouveaux types de relations avec autrui. Ces relations vont tellement s'améliorer (puisqu’il y aura la paix) que là télépathie sera monnaie courante et beaucoup de nos sens vont changer, donc on ne pourra plus se mentir parce qu'on lira dans les pensées des autres. On lira dans le cœur des autres. Les dons vont se développer, outre la télépathie, des dons physiques, concernant le toucher, la vue, les auras, les énergies, Cela va se faire naturellement. Ne pas chercher ni forcer les choses ; ils viendront grâce à la paix intérieure que l'on aura pu nourrir pour soi et qui donc va s'étendre autour de soi et générer toute forme d'entraide, de nouvelles technologies, de nouvelles relations et un nouvel ordre aussi, qui ne sera pas un ordre hiérarchique comme maintenant avec une personne au sommet qui décide pour tous , mais des comités, des groupes qui seront chacun particulièrement calés dans certains dons qu’ils soient d’'ingénierie ou de technologie, ou autres. Les échanges se feront à partir de cela sous forme d'entraide à niveau égal, ou tout le monde se considèrera et se respectera. 

 

Les animaux après leur mort, 

Ce sont des grands maîtres, Ils sont une race, au même titre que les peuples extraterrestres, les peuples d’autres univers et d’autres dimensions. Le monde animal est un monde qui a toute sa place et qui est là pour aider l'humain, qui est là pour accompagner l'humain. L’animal n'a pas jusqu'ici, jusqu'à présent , eu une place reconnue et respectée en tant que tel. Mais cela va changer, les choses vont changer et le règne animal va changer aussi. 

 

 Sur la fin de vie prolongée ou abrégée ?

Ils me montrent que les technologies scientifiques de la 3e dimension ne sont pas adaptées aux êtres spirituels que nous sommes. En fait, on veut absolument prolonger la vie de manière artificielle. Et on ne s'occupe que de la partie corporelle sans s'occuper du reste. Ce qu'ils montrent, c'est que dans les 2 sens, que l'on interrompe la vie prématurément ou qu’on la fasse se prolonger de manière artificielle , c'est la volonté sans conscience de l'être humain  qui se manifeste ; la volonté d’un être humain coupé de sa conscience, coupé du Divin.  Les humains jouent à Dieu en fait .. Ils disent « Vous décidez d’ôter la vie ou de la prolonger artificiellement ». Ils aimeraient que l'on avance autant dans la conscience, dans le cœur, dans la paix que dans la technologie médicale. Ils aimeraient qu’on ne dissocie pas tout ce qui nous compose, mais au contraire que l’approche se fasse dans la globalité

 Ils me montrent que les êtres humains sont considérés dans les hôpitaux comme des marionnettes désarticulées qui ont besoin d'un accompagnement, surtout global, de la personne sans attache technologique. La décision de vie ou de mort ne nous appartient pas, elle appartient au Divin. Elle ne nous appartient pas, Donc à partir de là, ce qu'ils disent, c'est : « vous pouvez accompagner les personnes en fin de vie de manière globale afin que celles-ci soient libérées de l’attache terrestre et puissent partir plus librement et dans de meilleures conditions. Mais c'est une approche globale. Ce n'est pas une approche avec des « fils » qui contrôlent. Ce n’est pas une approche scientifique

Ils me montrent que ça commence déjà à se faire, cette approche globale. il y a des petites mains de lumière, je ressens des infirmières des mains d’aide- soignantes qui savent, elles ,qu'il faut accompagner la personne globalement et qui sont à l'affût de de ce qui se passe réellement chez la personne et sont dans le respect de celle-ci . Surtout ,disent-ils, ne pas imposer quoi que ce soit, mais toujours demander ; même à une personne apparemment inconsciente ou dans le coma, c'est important de toujours demander. Demander si on peut lui toucher les pieds si on peut lui toucher la main, etc c’est ça l'accompagner.