Message des Anasazis (Indiens du Colorado)

Ils me montrent la couleur verte que le vert était très important pour eux. Le vert est extrêmement important. Les Anasazis ici font le lien avec le Mesa Verdé (plateau vert) ; cette couleur était une couleur divine, une couleur bénie par eux, encensée par eux. Et tout ce qui était vert venait des Dieux. La couleur verte était extrêmement importante. Elle est honorée, encensée, bénie, sanctifiée. Et tout tourne autour du vert. Ici, au Mesa Verde, Ils considéraient cette montagne verte comme un temple vert proche des dieux. Et c'est pour cela que ces Indiens-là ont décidé de se rapprocher de plus en plus de Dieu en grimpant le long des canyons et en étant de plus en plus haut et en vivant sur les plateaux les plus élevés du Mesa Verde. C'était leur manière de se rapprocher du divin. 

« La couronne d'or » 

Pour eux, il y avait une couronne d'or tout en haut de la montagne qui leur permettait d'accéder plus facilement au Divin. Toute leur vie était tournée vers l'accomplissement de ce qu'ils étaient venus faire pour se rapprocher du Divin. Et l'accomplissement pour se rapprocher du divin n'était pas seulement dans les cérémonies sacrées comme nous, mais dans la matière, dans la manipulation de la matière et dans le respect et l'honneur de toute la matière qu'ils utilisaient pour à la fois eux-mêmes pour vivre et pour honorer le Divin. Ils me montrent un grand cañon avec 2 plateaux et une vallée, un cañon donc. Ils me montrent que là est toute la vie. C'est l'image de la vie, où parfois on peut à travers la vallée ou le Canyon, ne pas voir le Divin, parce que tout fait de l'ombre dans le creux de la vallée. Mais en prenant conscience que nous sommes dans la vallée, en prenant conscience aussi qu'en grimpant le long des pans verticaux vers les plateaux, vers les hauts plateaux, on se rapproche de plus en plus du Divin, on a une vue beaucoup plus claire de la vie. On a une vue beaucoup plus claire des vies, de la vie de l'âme, et pas simplement de la vie de l'incarnation. Tout est alors beaucoup plus fluide et simple. Plus donc les Anasazis se rapprochaient des hauts plateaux et plus leur vie était fluide et proche du Divin. Ils disent, « la rivière coule, coule tout au fond de la vallée, elle est beaucoup plus accessible au fond de la vallée parce que c'est au fond de la vallée qu'on en a le plus besoin. Nous n'avons pas besoin de tant d'eau ici, là-haut. Parce que nous sommes nourris par le Divin, par les étoiles, par l'univers. Nous n'avons pas besoin de beaucoup de nourriture, ni d'eau. Plus nous grandissons intérieurement et plus nous nous rapprochons de qui nous sommes réellement. Nous sommes des peuples venus des étoiles. Nous avons fait un bref séjour ici sur votre terre. Et nous retournons dans nos chères étoiles Nous sommes venus y laisser des outils, des rites, des mystères, des vibrations qui vous permettent de faire un petit pas de plus chaque jour. Nous sommes venus nous installer dans ces décors clairsemés, où il y a peu de choses parce que nous, nous avons besoin de peu de choses. Nous nous régalons des vibrations ambiantes, de l'air ambiant, du soleil, et des particules divines qui embrasent toute cette partie du monde. Nous sommes venus y laisser des enseignements, des outils, notre connexion aux plantes, et notre connexion à la guérison. Nous appelons les êtres humains à nous rendre visite à travers ces sites afin qu'ils se rendent compte que la vie est bien meilleure lorsque nous nous rapprochons de la nature dans tous les pans de notre vie ; que ce soit pour nous nourrir, que ce soit pour nous guérir et que ce soit aussi pour nous rapprocher du Divin pour les cérémonies. Là, ils me montrent des pipes avec du tabac. Les rituels sont simplement importants pour nous rappeler, pour raviver notre mémoire. Nous tout autant que vous, sommes bénis des Dieux. Mais nous, à la différence de vous, nous le savions, nous le savons toujours. 

Vous ne le savez pas toujours car vous êtes de temps en temps et le plus souvent tout au fond de cette vallée, à l’ombre du Divin Mais osez remonter ces pans verticaux tout autour de vous et avoir une vue d'ensemble beaucoup plus belle et beaucoup plus large, beaucoup plus lointaine, une vue panoramique sur vos vies, vos incarnations. Et les raisons pour lesquelles vous vous trouvez là, ici précisément où vous êtes en ce moment. Rejoignez cette vue panoramique et rappelez-vous votre raison d'être, votre raison d'occuper ces lieux, le lieu où vous êtes. 

Nous vous remercions de nous écouter, Nous vous remercions de vous rappeler que nous ne sommes pas les seuls peuples à être remonté dans les étoiles d'un seul coup, de manière instantanée. Nous avons parcouru la terre avec nos frères et nos sœurs. Nous avons choisi des chemins différents pour des goûts différents parce que nous venons d’étoiles différentes. Mais nous, que vous appelez Anasazis, nous, nous avons choisi simplement une courte, un court séjour sur votre planète Terre pour vous relier au reste de l'univers. Appelez-nous quand vous voulez. Rejoignez-nous par la pensée et le cœur quand vous voulez. Nous sommes ici pour vous aider encore près de vous. Nous scintillons nous aussi. Voyez-nous la nuit dans la voie lactée. Nous sommes très près de vous, beaucoup plus proches que vous ne le pensez et que vous ne le croyez. 

Pensez à nous lorsque vous vous mettez à table. Remerciez la planète Terre qui vous nourrit. Mais n'oubliez pas que vous êtes nourri aussi par le ciel et qu'il est grand temps que vous vous nourrissiez de ces ondes plasmatiques qui parcourent votre corps, dont il a énormément soif. Et c'est pour cela que la sécheresse est de plus en plus fréquente sur votre terre ; afin que vous vous nourrissiez aussi de tout ce que le ciel vous envoie. Nous vous remercions de votre écoute.

-là ils me montrent les chevaux. Le cheval est celui qui vous donne le plus en ce moment, c'est l'animal qui vous permet de communiquer davantage avec l'univers. C'est celui que vous entendez le plus aussi. Il a cette capacité de communiquer facilement avec nombre d'entre vous qui ne communiquent pas d'ordinaire avec les Cieux et avec les esprits. Remerciez le cheval pour qui il est et ce qu'il vous enseigne. Rapprochez-vous de lui. Il a beaucoup à vous enseigner à vous dire. Les fleurs aussi, les plantes vous enseignent rapprochez- vous d'elles. Vous êtes entourés par de nombreuses aides. Rapprochez-vous de celles qui vous parlent le plus, qui parlent le plus à votre cœur et qui sont le plus cher à votre cœur et à votre esprit. Rassasiez-vous d'elles. Mais c'est dans le mouvement et dans l'observation et l'accueil que vous recevrez. Ils me montrent des signatures, les pétroglyphes qu'on voit sur les pans de mur, et ils disent, « nous signons notre lettre et notre discours avec ces pétroglyphes. C'est notre signature pour vous. Bon chemin . Et bonne escalade dans tous les sens du terme.

Canalisé par Marie-Line Stephen le 17 052022

Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.https://www.lavoixducieletdelaterre.com/