Messages des guides pour tous le 19 Décembre 2018 (retranscription de la canalisation orale collective)
Tout d’abord je les laisse parler sur l’alimentation :
Ils me montrent une terre avec des piques tout autour vers l’extérieur et qui sourit malgré tout
« Ravivez-vous ! Il est important maintenant d’avoir une nouvelle conscience. Tout part de la conscience »
Comme si l’alimentation était secondaire, quelque chose qui vient avec l’ouverture de la conscience. Ils me montrent la fleur qui s’ouvre avec le pistil à l’intérieur. Le pistil n’est pas accessible tant que la fleur ne s’ouvre pas. La nourriture au centre de la fleur est le pistil. La véritable alimentation naturelle vient de là uniquement lorsque la conscience s’ouvre comme les pétales.
Il est important, chers êtres humains, de vous rendre compte de ceci ; que selon l’ouverture de conscience, vous avez choisi l’alimentation en fonction. Ils me montrent à la fois que chaque être humain a son chemin et n’a pas la même conscience ni la même évolution ni la même alimentation. Ils me montrent un va-et-vient dans les deux sens entre l’alimentation et la conscience
L’alimentation suit le chemin d’évolution. Le corps suit, s’adapte sans s’en rendre compte avec des hauts et des bas. Lorsqu’on suit un chemin d’évolution vers le haut, l’alimentation se fait alors plus légère.
Ils me montrent que la densité est ce qu’il y a de plus important Selon l’ouverture de conscience, l’alimentation se fait plus ou moins légère, plus ou moins dense, fluide et vaporeuse
Ils montrent une souffrance environnementale de la terre qui souffre, la faune et flore ainsi que des peuples invisibles liés à la terre. Ils me montrent beaucoup de souffrance qui n’est pas perçue par les êtres humains qui patinent dessus (inconsciemment) comme sur de la glace, sans se soucier de ce qu’il y a au-dessus et au-dessous.
« L’important c’est d’ouvrir vos consciences » ils me montrent la conscience de tout cela
Ils me montrent cette nécessité d’ouvrir cette conscience dans beaucoup de sérénité. Le moyen d'y arriver n'est pas dans la confrontation mais dans la bienveillance et en même temps ils rajoutent que vous pouvez malgré tout bousculer les consciences des gens globalement. On peut s’exclamer et dire les choses ! Ils me montrent comme des haut-parleurs à travers les médias etc. ainsi que la portée des sons qui va au-delà des personnes ; les vibrations sonores portent au-delà de l’atteinte auditive des gens vers l’univers
Ils me montrent toute la chaîne de la nourriture du grain de terre, du germe qui pousse jusqu’à la nourriture qui parvient dans nos assiettes
Ayez conscience de tout ce qui vient du début, de tout ce que vous mettez dans la terre. L’essentiel est de lui donner amour et lumière, de la nourrir en fonction de ce qu’elle doit recevoir parce qu’au-delà des pesticides qu’on ne doit plus y mettre, il est important d’avoir cette notion de traiter la terre comme une personne humaine avec amour et respect Empoisonnerions-nous un autre être humain ? Ils montrent que tout vient de là de cette conscience d’apporter reconnaissance, amour et respect à cette graine qui va pousser dans cette terre
Ils montrent que cela va ricocher sur tous les autres stades ensuite. La plante qui a grandi dans cet environnement-là peut nourrir quantité de personnes avec très peu de volume. Très peu de cette alimentation-là peut nourrir grand nombre d’individus ;
Il est même hors de question de parler de ce que font les êtres humains en agriculture car c’est alimenter une énergie négative…
Ils montrent ce qu’il serait souhaitable de faire à la terre, que les plantes peuvent nourrir un univers entier peu importe le nombre de personnes
Ils montrent des troupeaux d’animaux d’élevage qui eux doivent disparaître. « L’élevage n’est plus de mise sur cette planète mais il y a d’autres troupeaux qui vivent à l’air libre et là il y a des vibrations différentes en fait entre les différents élevages…
Plus l’animal est élevé dans des conditions difficiles, plus les vibrations vont être basses dans ce qui va arriver dans les assiettes. Plus l’animal est élevé dans de bonnes conditions ou chassé dans de bonnes conditions et plus ses vibrations vont être hautes. C’est surtout une question de vibrations.
Ils montrent la planète Terre avec un grand ciel bleu tout autour Et des hordes de vaisseaux de lumière tout autour de la terre qui œuvrent pour ouvrir cette conscience chez les hommes. Ils n’ont pas la capacité d’intervenir directement sur nous car nous avons notre libre arbitre sur notre être et sur nos actions. Par contre ils ont la capacité de nous aider à ouvrir nos consciences en nous envoyant beaucoup de lumière. C’est ainsi que nous avançons.
Ils montrent comme une pluie bienfaisante qui nourrit toutes les plantes au-dessus de la terre et ils me la montrent comme toujours bienfaisante et bienfaisante même si elle arrive sous forme de déluge ou d’inondation ; tout est bénéfique. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, même les tempêtes car tout se renouvelle avec elle. C’est comme un cycle naturel : elle n’a pas d’alternative pour se nettoyer.
L’eau est une réaction « épidermique » de la terre. Ils renvoient à l’image du début : les poils qui se hérissent tout autour de la terre comme si cela engendrait de nombreux soubresauts, l’eau, le vent, le feu peuvent en être les manifestations.
Ils me montrent comme des bébés qui sont bercés dans les bras d’une maman dans une maison en feu. C’est ainsi que les êtres de lumière agissent avec nous pour adoucir les contextes environnementaux difficiles
Est-il juste de continuer à manger la viande ?
Peu importe ce que vous mangez, faites attention à ce que vous mangez ! les vibrations de l’animal maltraité abaissent les vibrations de l’être humain. Il n’y a pas d’interdit et il n’y a pas d’obligation… par contre il y une conscience de l’état des êtres, de chaque chose.
Ils montrent que l’être humain fait une différence entre les légumes et la viande alors que eux n’en font pas ; ils montrent qu’il est important que ce soit de la viande ou des légumes de veiller aux vibrations de ceux-ci où il a été cultivé, où il a poussé, comment il a été nourri
Ils montrent un graphique où plus l’évolution de l’homme se fait vers le haut et moins il se nourrit.
Le corps réagit à ce qu’on lui donne, selon sa propre vibration et selon la vibration de la nourriture. Les vibrations interagissent dans les deux sens. Ils comparent avec un bijou que l’on porte qui récupère les vibrations de la personne mais qui peut aussi lui envoyer des vibrations.
C’est la densité de l’alimentation qui est importante : c’est-à-dire que plus l’alimentation est dense compacte plus les vibrations sont basses. Inversement, plus l’évolution se fait et plus l’alimentation doit se faire vaporeuse et légère, fluide
Le passage est plus d’une alimentation solide à une alimentation liquide pour aller ensuite vers le Prana (s’alimenter uniquement d’énergie)
Les vibrations du ciel et de la terre se mettent actuellement en concordance. Le corps en conséquence lui aussi est obligé de réagir. Nous sommes en train de passer en ce moment du corps 3D au corps 4D ; on commence à se nourrir des choses que l’on reçoit du ciel et de la terre et nous au milieu, on n’a pas d’autre choix que de changer de vibrations et d’accepter ces nouveaux corps…
L’homme est amené à ressentir ce qu’il est bien de manger tout seul
Question de X : « est-ce une incitation à manger les plantes ? »
Rire des guides : qui disent que X est une belle plante et qu’on peut tous se nourrir ainsi les uns les autres par nos propres vibrations mutuelles. Vous êtes-vous rendus compte que vous mangiez moins lorsque vous étiez en symbiose avec les êtres humains autour de vous ? Posez-vous la question. Disent-ils.
Comment plus se nourrir d’alimentation spirituelle ?
Rires de là-haut : réponse : être conscient dans l’état présent : c’est tout ce qu’on vous demande
En utilisant le cerveau pour se projeter dans le passé ou le futur, on se déconnecte du présent, et du coup on se déconnecte de tout, y compris les vibrations envoyées dans le présent. Ils montrent comme si ces vibrations venant du passé et du futur étaient du coup perdues parce qu’elles se perdaient dans le néant.
En se concentrant dans le présent, on est, et c’est là que la conscience s’ouvre. Ils montrent les 5 sens
Traduction = C’est cela qui va nous permettre de nous reconnecter à la nature extérieure et à la nature intérieure et en nous reconnectant à cette nature, on réalise soi-même plein de choses c’est cela qui nous met sur le bon chemin (image du Petit Poucet avec les cailloux)
Le mental n’est pas la conscience. En nous ouvrant à tout autour de nous l’air, la faune, la flore, la terre, les êtres humains que l’on côtoie etc. on s’ouvre et on accepte les vibrations d’amour qui viennent de cela et qui arrivent comme un cadeau, un présent. L’ouverture de la conscience passe par l’inconscient… le cerveau n’est pas toujours au courant de tout ce qui se passe. Pour ce qui est du mental, ils montrent que parfois il faut mettre la béquille en plus du frein pour nous les êtres humains parce que le vélo tourne beaucoup dans la tête !
Question : peut-on apporter quelque chose aux personnes qui ne peuvent pas sortir de chez elle et être en contact avec la nature extérieure ?
Ils me montrent une carte du tarot … notre société est bâtie comme la maison-Dieu, comme si notre société basculait, construite autour du béton et que c’était en train de s’écrouler parce qu’on se rend compte actuellement qu’on ne peut plus vivre déconnecté de la nature,
Ils me montrent la vision que Marie-Jo et Aurélia ont eu d’une société future en connexion totale avec l’environnement ou les êtres humains vivent dans des dômes transparents presque aériens. Ils montrent que la société n’est pas du tout compatible avec la montée des vibrations et qu’il va falloir reconstruire les choses autrement. Ils nous enjoignent donc de réfléchir lorsqu’on construit de nouvelles maisons… attention de ne pas se déconnecter de la nature
Lorsque Mahomet ne peut pas aller à la montagne c’est la montagne qui va à Mahomet… le mieux est d’apporter la nature à ces personnes en apportant des choses simples de l’extérieur un bouquet de brins d’herbe par exemple et en demandant aux êtres de la nature d’accompagner ce bouquet, de laisser les fenêtres ouvertes,  d’aérer ! ils disent : « habituez-vous au froid » habituez-vous à l’air ambiant, il est aussi important de laisser entrer l’air, d’éviter les trop grands écarts de température entre l’intérieur et l’extérieur ; (Ils montrent que nous avec ses gros écarts de température on pense se faire du bien mais en fait on se fait plus de mal que de bien. C’est aussi néfaste que le circuit fermé de la climatisation) c’est aussi une manière de se déconnecter de l’extérieur Donc il est important de reprendre le contact avec l’extérieur et même les différences de température selon les saisons. C’est bénéfique sur tous les plans … y compris le plan énergétique avec la réduction des énergies fossiles
« Apprenez à désapprendre »
Ils montrent un poteau avec plein de directions différentes ; comme si chacun à sa manière pouvait faire un pas qui est différent de l’autre, aussi petit soit-il. Tout ce qui est fait par chaque individu est bien, car tout acte est empreint de vibrations qui font ricochet car en agissant ainsi on envoie de bonnes vibrations au voisin qui lui à son tour en envoie d’autres autour de lui. Il est important que chacun prenne conscience que même si nul ne vous voit le faire, chaque action a une portée sur le prochain et sur le tout, même au fin fond de l’univers et de l’autre côté de la terre
Ces intentions-là et ces vibrations-là qui sont émises aident tout le monde sur toute la planète peu importe que vous le disiez ou pas, qu’on vous voit les faire ou pas, car elles sont envoyées dans la conscience globale qui est comme une grande bibliothèque, un nuage, un égrégore qui est ensuite redistribué tout autour de la terre. L'Intention est la clé et un très joli mot pour aider l’univers, pour aider les autres, pour aider la planète. L’intention est une prière
 
 
L'évolution du corps physique ?
Certains d’entre vous savent déjà et reconnaissent les signes de cette évolution… certains moments de la journée on peut ressentir ces élévations vibratoires comme très légères qui redescendent ensuite pour remonter comme en dents de scie mais toujours de manière ascendante. Ils me montrent la période « bleue » en l’air et la période « rouge » en bas, et ces périodes rouges sont importantes pour rester bien connectées à la terre car ce serait trop rapide pour notre corps de rester dans ces périodes bleues comme pour bien digérer les différents passages.
 Ces étapes où on a l’impression de stagner ou même de reculer sont essentielles pour une bonne avancée en toute sérénité. Ceci est aussi vrai pour tous les domaines de la vie. Il est essentiel d’accepter l’ancrage qui peut être lourd parfois pour certains, mais qui permet ensuite de monter un peu plus haut et les personnes qui ne veulent pas de ça sont celles qui arrivent le plus souvent dans les hôpitaux psychiatriques. Il est donc important d’accepter ces états-là passagers mais qui peuvent être un peu lourds, tristesse etc. car ils sont là pour une bonne raison car nous sommes dans la dualité.
Ils disent : « Soyez doux avec vous-même » car en voulant aller trop vite on peut parfois se faire du mal. La tristesse qu’on peut avoir dans ces bas- là n’a rien à voir avec la tristesse que l’on pourrait avoir en voulant toujours aller vers le haut et qui elle serait une tristesse complètement ingérable
Qu’est-ce que les guides ont à dire par rapport à ce trait de lumière qui va emporter les personnes de basse fréquence vibratoire… un trait qui ne sera vu que par ceux de haute fréquence vibratoire ?
Ils me montrent comme 2 planètes ; une petite et une grande avec un grand V comme une vallée entre les deux
La petite planète est la planète sur laquelle nous sommes maintenant. Et pour accéder à la grande planète qui est identique à celle de maintenant mais plus haute en vibrations, Ils montrent l’arche de Noé
Peu importe ce qui va se passer car pour aller de la petite planète à la grande planète, certains ne seront ni capables de franchir le fossé, ni à l’aise car certains ne voudront pas aller sur cette planète qui ne leur correspond pas.
L’arche de Noé fait la passerelle entre les deux terres. Ils montrent comme si tout le monde allait bouger mais pas dans la même direction. Ils me montrent que la planète 3D n’existera plus et sera remplacée par la plus grande
Chacun va selon ses propres vibrations accéder au plan qui lui convient le mieux.
C’est tout ce qu’ils veulent bien dire pour l’instant. Parfois des bribes d’information peuvent arriver des étoiles …lorsqu’ils disent des étoiles ce sont les peuples évolués au-delà de la terre. D’autres peuples sont là pour nous accompagner, pour nous faire nous sentir bien, pour nous accompagner dans cette éclosion qu’ils me font voir comme une chrysalide qui devient papillon. Simplement pour nous dire que tout est juste et que tout va bien. C’est dans l’ordre naturel des choses mêmes si la transmutation se fait parfois un peu dans la douleur, c’est comme un accouchement.
Mais à l’arrivée c’est pour le bien de tous et pour le bien de la planète. Ils nous recommandent la visualisation qui peut nous faire beaucoup de bien, nous accompagner, nous préparer dans cette ascension. Ils disent : « Imaginez-vous » c’est-à-dire se visualiser sur cette nouvelle planète car c’est une manière de projeter nos intentions, nos rêves.
L'alimentation n'a-t-elle pas aussi une résonance avec les émotions ?
Ils me montrent le sapin avec les boules de Noël et ils disent que le sapin n’a pas besoin de toutes ces boules pour être beau, mais que de temps en temps il est bien de se rajouter quelque petites douceurs quelques petites décorations qui sont certes superflues mais qui font du bien, pour montrer aussi à l’extérieur ce qu’il y a l’intérieur et qu’on a du mal à exprimer, comme si on avait du mal à voir que le sapin est beau tout nu et tout vert
Ils font le parallèle avec nous, quand on ne va pas bien, on a besoin de voir la beauté de qui on est à l’extérieur dans l’alimentation, l’alimentation devient alors comme les boules de Noël qui mettent en valeur le sapin. On n'a pas franchement besoin de cela mais c’est une douceur concrète, matérielle qui nous fait ressentir l’abstrait et l’immatériel à l’intérieur de nous. Elles sont là juste pour nous rappeler que la douceur intérieure existe et elle se manifeste du coup dans cette douceur extérieure alimentaire ou visuelle pour le sapin
Ils disent c’est OK c’est pas grave ne pas s’inquiéter mais ils disent que ce n’est pas anodin qu’on ait besoin de recréer cette douceur à l’extérieur de ce qu’il y a l’intérieur et qu’on ne voit pas.
 Elles sont là pour nous mettre ceci en lumière.
Ils montrent cela comme un nuage et qu’il est important de ne pas trop y prêter attention car c’est lorsqu’on y prête attention que cela devient problématique. Alors que si on n’y prête pas attention, le nuage va passer de lui-même
Si on y met de la culpabilité et des interdits, on va projeter une énergie forte qui va auto alimenter cette énergie-là
« Acceptez ! »
Comment faire pour ne pas culpabiliser ?
Ils montrent quelque chose de graduel… quand on ne s’écoute pas on peut vite arriver à en pâtir et Ils montrent la maladie en bas de l’échelle. Mais la maladie est là aussi pour nous faire rebondir, rebondir sur les problèmes qui sont derrière l’alimentation, ce qui n’est pas en équation avec soi. C’est une sonnette d’alarme. La maladie est là parfois pour dire attention à ce que tu penses, à ce que tu émets, à ce que tu fais ; « reconnecte-toi à toi-même ».
L’être humain ressent cela comme une punition mais cela n’en est pas une ; c’est juste un panneau d’alerte. Ils montrent le train qui se dirige droit vers une falaise et/ou la sonnette d’alarme est là pour alerter de cette falaise. La maladie est simplement un soubresaut pour nous faire nous poser et voir ce qui se passe car la plupart du temps, on ne se rend pas compte que cela ne se passe pas aussi bien que cela.
Ils me montrent aussi qu’il est important de ne pas être dans le jugement ni pour soi ni pour les autres parce que non seulement ce signal d’alarme est pour soi et soi uniquement, mais il a des significations différentes selon les personnes
Une maladie peut être le signal d’alarme d’un changement complet de vie ou bien encore un appel pour aller ailleurs voir une fleur qui pousse sur une autre planète
Des précisions par rapport au passage de la 3D à la 4D ? Incidence sur le quotidien ?
Ils me montrent une fusée qui va dans l'univers. Ils nous montrent comme si il était compliqué d’appréhender pour nous encore cet avenir-là parce que c’est tellement loin encore de ce que l’on vit dans le quotidien, que c’est comme si on arrivait sur une autre planète. Tout sera différent avec une souplesse différente, une sensation corporelle différente, beaucoup plus légère comme si on était sur la Lune, sur une autre planète… la manière dont on va appréhender ce futur-là n’est pas encore concevable aujourd’hui.
Ils me montrent juste cette notion de grande différence comme autant de différences entre la terre et la lune. Et juste que nous sommes au bord de la vallée (vue tout à l’heure entre les deux planètes) et qu’il va y avoir 1 passage entre les deux états comme un sas. Nos repères, nos références actuels ne seront plus. Par contre il y aura un équilibre stable entre toutes les personnes, tout le monde sera sur le même plan, il n’y aura plus d’inégalités
Il n’y aura pas une personne plus haute que l’autre. La médiumnité sera naturelle chez tout le monde. Tout le monde aura accès à l’univers, accès à tout et recevra les vibrations comme alimentation. Les êtres reproduisent sur la terre l’unité qu’il y a là-haut. Le ressenti est quand même que la nouvelle terre est loin d’être la planète la plus évoluée de l’univers, on voudra cependant reproduire cette unité que tout le monde connaît lorsqu’on monte. Cette unité-là sera reproduite sur cette terre sous forme de d’équilibre, de solidarité et surtout d’égalité entre tous les êtres et il se dégage de cette égalité un bonheur que nul ne peut ressentir encore maintenant, me dit-on
Cette félicité-là est tellement loin de ce que l’on connaît de l’amour sur terre qu’on n’y pas encore accès
Il y a des êtres de lumières qui sont venus simplement pour faire ressentir à ceux sur la terre qu’ils sont lumière aussi
L’unité n’est jamais vraiment absolue ni acquise : il y a des étapes, des nuances
Ils me montrent les êtres de lumière comme des rayons liquides du soleil ou de la source qui arrivent sur terre et qui brûlent tout le négatif, les zones d’ombre sur leur passage par l’intensité de leur amour. Du coup l’ombre ne peut rien contre eux.
Qu’ont-ils à dire sur l’alimentation d’amour entre les êtres humains ?
Ils montrent une pluie d’amour qui vient du ciel. Et comme beaucoup d’êtres humains ne peuvent pas recevoir toute cette intensité d’amour qui vient du ciel, ils transforment cette pluie en petits flocons qui passent d’être en être sur la terre. Ce que nous nous transmettons comme lien d’amour et d’amitié ici (sur terre on fait la différence entre l’amour et l’amitié mais il n’y en a pas là-haut) ce que l’on distille nous les uns vers les autres ou en soi, c’est une partie de ce que l’on reçoit seulement une toute petite partie, mais c’est la même chose.
Mais chacun n’est pas capable de distiller la même dose. Certains reçoivent beaucoup, sont capables de laisser passer beaucoup ; alors que d’autres ne peuvent recevoir qu’un peu et donc ne repasser qu’un peu aux autres. Chacun reçoit selon les doses qu’il peut recevoir et par conséquent ne peut donner que ce qu’il reçoit. Mais tout ce qu’il reçoit, il peut le retransmettre.
Ils montrent que c’était prévu pour être distribué et que cela est le lien entre tout le monde et c’est ce lien qui est primordial. Ce n’est pas à chacun de le recevoir pour lui-même de son côté mais de le redistribuer et cet amour rejaillit comme un kaléidoscope. Le but est de faire s’interagir les gens et de se nourrir mutuellement
Ainsi Ils montrent que cette nourriture nourrit beaucoup plus que tout le reste et qu’elle est primordiale. Ils me montrent qu’un bébé privé de l’amour de sa mère n’est plus nourri et peut en mourir. C’est une énergie vitale qui ne peut être distribuée que selon ses capacités que l’on a en tant qu’âme.
Je les laisse terminer :
Ils me montrent une étoile tout en haut d'un sapin sous forme de soleil qui sourit et des petites mains au bout de chaque rayon du soleil et ils me disent que toutes celles qui sont ici ont des mains qui retransmettent l’énergie divine. Ils présentent cela comme un cadeau, peu importe comment cela se traduit dans le concret…
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/