Ce matin avant de commencer la retranscription de l’enregistrement, les peuples de Lumière m’ont demandé d’intituler la séance d’hier (19 Février 2019) ainsi :

 « Rendez-vous Numéro 1 : Préparation »

Ils me montrent des ronds blancs à travers lesquels passent des faisceaux de lumière.

Ils sont là pour alléger, pour préparer la rencontre, préparer ce qu’ils vont dire, éponger, apporter des sourires.

Il est important de se poser, de prendre son temps. Là ils envoient des messages sans mots sous forme de vibrations comme un soin énergétique à distance, comme un nuage blanc dont ils entourent chaque personne. Ils estiment qu’il y a un besoin de préparation.

Ils montrent les forêts, les arbres , des sapins très denses, très compacts où ils ont élu domicile. Leurs bases ne se trouvent pas partout sur terre car les vibrations ne sont pas toutes bonnes pour eux Ils me montrent un puzzle où il y a des trous où ils ne peuvent pas aller (métaphore). Les forêts les soutiennent vibratoirement parlant. Ces zones sont éloignées des êtres humains. Ce sont des zones plutôt froides et plutôt en hauteur.

À partir de là, ils envoient des mini rayons, des fins faisceaux car sinon cela brûlerait tout sur son passage. Quand ils diffusent à partir de la terre, les faisceaux sont fins car l’être humain ne pourrait pas le supporter. Notre évolution terrestre n’est pas encore capable de recevoir cette énergie-là. Nous les êtres humains ne pouvons pas recevoir le faisceau entier qu’ils envoient par les lucarnes à partir de l’univers.

Dans mon ressenti ils aiment le froid.

Temps de silence pour que chacun se pose en soi et accueille comme de nouvelles énergies.

Demande de Delphine est-ce l’un d’entre eux que j’ai vu dans un rêve, forme humanoïde ?

Ils me montrent une tige verte ; ils envoient des faisceaux très fins partout. Quand eux se déplacent , a travers ces tiges vertes, ils me montrent l’homme aussi comme étant vert, une plante parmi d’autres et la couleur verte… ?

Ils me montrent la nature. La nature les aide à diffuser l’énergie d’amour et de lumière qui permet aux gens… (ils montrent comme des aiguilles) qui permettent de raviver et de secouer les gens en picotant l’énergie de chacun. La nature fait partie de cet outil qu’ils utilisent comme s’ils étaient en symbiose avec les arbres, l’herbe, les plantes. Ils se fondent dans la nature. Ils s’utilisent l’un l’autre pour faire passer la lumière partout et le plus possible et c’est pour ça qu’il est difficile pour eux de venir dans les villes qui sont comme des carcans qui empêchent les vibrations d’arriver jusqu’aux êtres humains.

La Ils me montrent un grand soleil, pas le soleil tel qu’on le connaît mais un peuple très loin du nôtre, d’un autre univers, d’une autre galaxie. Ce soleil-là réchauffe les cœurs. Et ce peuple-là est en train d’arriver sur terre. Ils me montrent que les peuples évolués ont pratiquement toujours existé sur terre mais selon le stade d’évolution de la terre les stades d’évolution de ces peuples étaient différents. La terre a toujours reçu la visite d’autres peuples, mais la terre ne peut plus accepter certains stades d’évolution. Ces peuples-là moins évolués qui ont cohabité avec la terre vont devoir laisser la place à ce peuple-soleil qui arrive en force mais pas en nombre. Tout ne peut pas se faire du jour au lendemain. Il y a un temps d’ajustement et d’adaptation nécessaire. S’ils venaient en trop grand nombre, ce serait compliqué pour les êtres humains et pour la terre. L’organisme et le cœur humain n’est pas capable de recevoir ce type d’amour-là qui est complètement différent de ce que nous nous pouvons connaître. Ce cœur-là n’a rien à voir avec le nôtre et n’a rien à voir avec les émotions de l’amour tel que nous le connaissons

Eux ont une autre notion plus lumineuse, plus évoluée. Ils sont au compte goûte pour l’instant car ils dégagent tant d’amour qu’ils allaient sinon « cramer » tout sur leur passage. Ils me montrent ici l’impatience de certains humains qui veulent que tout aille vite mais il y a besoin de ce laps de temps, de cette transition et d’adaptation à cette nouvelle force d’énergie ; cet amour-là qui est extraordinaire et très différent de ce que nous nous pouvons ressentir ici sur terre.

Ils me montrent qu’il y a des bébés qui arrivent de ce soleil-la qui sont là pour réchauffer la terre.  Ils sont là depuis quelques années au compte-goutte et là ils mettent la vitesse supérieure. Du coup cela arrive de plus en plus maintenant.

Ils me montrent que là il n’y a pas que ce peuple-là qui arrive. Ils sont là parmi d’autres, d’autres peuples de lumière qui arrivent eux aussi. Mais ces bébés-là sont particulièrement Amour.

Ils me montrent les couvertures qu’on peut leur faire et qu’il est important de ne pas trop les emmitoufler et de les laisser le plus possible à l’air ambiant qu’il y ait le moins possible de choses entre eux et l’air. Ces bébés-là ont besoin d’être connectés à l’air. L’air est divin et la terre est tellement lourde pour eux qu’ils ont besoin de se reconnecter avec tout ce qui est divin. L’air, la peau, le toucher.  Le toucher avec la nature est important, par exemple les mettre directement sur la terre, peu importe s’ils se salissent ou s’ils sont piqués par les insectes.

Cela est important pour eux pour 2 choses :

1-  la connexion avec le Divin qui est partout dans la nature

2 - cela va leur permettre de s’adapter beaucoup plus vite à la vie terrestre. Les laisser s’adapter à la vie terrestre à leur manière : le toucher, le fait de les laisser pieds nus le plus possible, de ne pas les serrer dans des choses trop étroites de laisser leur peau là l’air pour respirer

Les biberons : ils me montrent ça comme étant aussi désuets. ils ne comprennent pas pourquoi cela a été inventé ; c’est une forme de déconnexion de soi, de la nature humaine. Il y a un fossé entre le biberon et l’être humain (importance de l’allaitement maternel)

Question de Danielle « parfois dans certains cas on n’a pas le choix ?

Ils me montrent une plage de sable et la mer et le va-et-vient des choses et ce n’est pas parce que tu utilises une fois quelque chose qui ne convient pas que c’est la norme. Et là ils me montrent une tasse : que le biberon est à bannir car la tétine du biberon est néfaste. Il est important de le nourrir avec une tasse car sinon il va associer la tétine du biberon avec le sein de la maman

Les pleurs du bébé : le bébé a besoin de pleurer. Ce ne sont pas seulement les bébés qu’il faut laisser pleurer mais tous les humains de la naissance à la mort

On commence à intégrer que les grands, les adultes ont besoin de pleurer mais on n’a pas encore tout à fait intégré que les tous petits ont aussi besoin de pleurer. Ils disent « surtout n’empêchez jamais qui que ce soit de pleurer ».

Ces bébés-là encore plus car ils ont leur chair à vif. Ils ont besoin de s’adapter encore plus que les autres aux vibrations de la terre qui ne leur correspond absolument pas du tout et ils ont besoin de se forger comme une peau épaisse pour pouvoir continuer d’exister ici. Une peau/aura protectrice qui leur permet de rester sur terre. Et pour que cette peau puisse être générée, ils ont besoin de faire le maximum d’expériences avec l’environnement avec tous leurs sens.

Les pleurs ont un double rôle ; le fait d’évacuer toutes les vibrations qui peuvent être des paroles, des émotions (et même sans le faire exprès) ils sont hypersensibles à la vibration de tous les mots, mêmes si leur cerveau ne comprend pas le sens. Ils ressentent la vibration des mots au-delà du ton de la voix. Faire attention à ce qu’on dit même lorsqu’on veut bien faire. Ils sont extrêmement sensibles à tout ce qui se passe bien sûr aussi autour et surtout au jugement. le jugement qui est partout chez les êtres humains.

En attendant ils arrivent à s’adapter grâce à ces pleurs.

Ils sont très réceptifs à tout ce qui est autour de dans un large rayon bien au-delà de ce que l’on peut penser comme si leur être intérieur était beaucoup plus large que la taille du bébé et qu’ils ressentaient bien au-delà de la maison, de la rue.

Ils me montrent les animaux. Les animaux, quels qu’ils soient, savent les choses avant nous. En étant à leur écoute on peut savoir les choses nous aussi, simplement en les observant. Ils savent tout ce qui se passe dans l’invisible et pas seulement dans le concret.

Là Ils me montrent les colliers, les bijoux que l’on peut faire ou porter. Attention à l’intention que nous mettons dans les choses que nous faisons ou portons. Les bijoux, les pierres absorbent les énergies de ceux qui les portent. Attention à ce que l’on dit et à ce que l’on pense car ces bijoux restituent tout comme un miroir.

Ils me montrent que d’un jour à l’autre vous pouviez vous demander pourquoi même si tout va bien dans votre vie, vous vous sentez bizarres, tout simplement parce que ce sont les énergies qui sont redistribuées par les bijoux ou les pierres que vous portez.

(L’impression qu’ils me donnent c’est qu’ils sont en train de faire des piqûres de rappel)

Question comment savoir si son enfant est un bébé-soleil ?

 Ils répondent « Traitez chaque enfant comme si c’était un bébé soleil »

Ils me montrent L’ego ; comme si cela faisait partie des questions que chacun pouvait se poser, comme un cube ou dans chacun de ces cubes il y a d’autres cubes, plein de petits cubes, comme de nombreux tiroirs et cloisons

 Ils me le montrent comme faisant partie du cerveau. Le plus gros travail qu’il y a à faire en ce moment pour nous c’est de décloisonner ces petites cases pour qu’il y ait de moins en moins de cases dans ce gros cube afin que l’énergie puisse circuler plus facilement. Ils disent qu’il faut y aller tranquillement, doucement car cela nous a permis de nous construire mais le plus important maintenant c’est de nous déconstruire. Apparemment cela n’a pas l’air si compliqué que ça.

Ils disent « case par case » vous déconstruisez case par case !  il nous est demandé de les lâcher une à une parce qu’elle ne servent plus à rien

Parfois les petites cases sont compliquées à défragmenter et cela engendre beaucoup de fatigue

(Rires) « ça fait des cases de vide… »

Là ils sont sérieux ! ils nous prient de ne pas nous inquiéter pas car cela peut inquiéter certaines personnes de vider certaines cases mais eux sont vraiment sérieux ! :D

Notre société est à l’image de nous ; c’est-à-dire que notre cerveau très fragmenté se reflète dans la société très fragmentée aussi et en faisant chacun en nous le nettoyage de ces cases- là, ils montrent que même en simplifiant au maximum, on ne perd rien.

Par exemple, pour la possession qui est une case (possession des objets pour ne pas manquer), ils montrent que en enlevant la case « la possession » ça n’enlève rien mais ça étend la foi, la paix, sérénité et le besoin de rien.

Ils ne me montrent pas qu’on enlève tout complètement. L’égo est utile sur la terre mais pas tel que nous, on le conçoit ! Il est utile dans cette forme beaucoup plus simplifiée.

Ce qu’ils montrent c’est que à un moment donné, l’égo peut disparaître, mais ce n’est pas pour maintenant. En attendant, on ne peut pas faire tout du jour au lendemain. Pour l’instant, en enlevant ces petites cases, vous allez gagner davantage de paix de joie et de sérénité et d’expansion sans toucher aux « cadres extérieurs » qui restent toujours là ! ce sont toutes ces petites cases intérieures qui vont faire bouger les choses et qui vont faire que ’énergie passe.

Et cette énergie qui passe de manière plus fluide à l’intérieur de ce cadre peut passer de cadre en cadre (de personne en personne). Cette énergie passe mieux entre les êtres humains. Toute cette énergie qui déborde et profite aux êtres humains autour de soi. Les gens réaliseront un moment donné qu’ils ne sont pas séparés. Pour l’instant on n’en a pas conscience on peut le savoir au niveau du cerveau, au niveau intellectuel, mais on n’en a pas encore conscience au niveau du cœur, dans la réalité.

A partir du moment où ce travail sera fait, ce sera plus qu’une pensée, ce sera un contact réel, là Ils me le montrent avec tout le reste, pas seulement avec les êtres humains mais avec la faune et la flore et tout l’environnement terrestre.

REQuestion de Delphine sur l’être humanoïde qu’elle a vue en rêve.

« Voilà Delphine un parfait exemple de case : c’est une question qu’il n’y a pas lieu de se poser… » tu es déjà connectée et toi tu mets un cloisonnement et tu as créé une case qui n’a pas lieu d’être. En enlevant le doute et en enlevant la question, tu enlèves ce cadre tu acceptes simplement les choses qui te viennent.

Question : si tous les animaux savent les choses avant, nous faut-il respecter aussi les araignées et les petites bêtes qui nous embêtent ?

Normalement ils ne devraient pas nous gêner… si on est gêné par elles, c’est qu’il y a une raison ! ils viennent pour titiller l’être humain, le forcer à rentrer en contact avec eux. Ils agissent comme les aiguilles mentionnées au tout début du message pour aiguillonner l’être humain. Tout interagit ; nous sommes sur un terrain de jeu et tout le monde est en interaction et on apprend des autres. Il y a des choses à apprendre même au niveau subtil sans que cela passe forcément par le cerveau. C’est important d’avoir cette ouverture-là. Il montre que l’échange est très important, que ce soient les êtres humains, la faune et la flore.

Ils soulignent le mot échange « Allez-y dans les échanges ! » Échangez !

Ils me montrent les hommes préhistoriques qui n’étaient pas si embêtés que ça.

Ils me montrent qu’on s’est coupé de plus en plus de tout, des uns des autres, de la nature alors qu’avant tout était plus connecté. C’est pour cela qu’il est important de reprendre conscience de tout cela et de se remettre dans cette interaction et de cet échange « light » léger

Avant les interactions était très légères, à un niveau élevé, Les interactions étaient au niveau de tous les chakras.

De nos jours, de plus en plus l’interaction est au niveau de la terre et au niveau du cœur mais très refermée et beaucoup plus basse au niveau des chakras

Les gens prennent de plus en plus conscience qu’on n’est pas fait pour vivre seul dans son coin ; on est fait pour vivre en interaction.

Les échanges sont importants dans la simplicité ; Ils me montrent les téléphones portables qui sont à double tranchant : ils permettent davantage d’échanges à distance et en même temps on l’utilise avec les gens qui sont juste à côté de nous… et qui du coup séparent plus qu’autre chose et empêchent les gens d’aller dehors, de se rendre visite plus facilement.

Ils disent d’alléger les échanges, de les rendre moins formels, moins officiels, moins sérieux et qu’ils restent toujours très légers au deuxième degré. Le sérieux ça plombe !.

Ils me montrent l’ancre d’un bateau. L’échange trop sérieux qui se cantonne au premier degré, ça ancre les gens qui ne peuvent plus bouger. Mais lorsqu’on enlève l’ancre, tout bouge plus facilement, on évolue plus vite, l’énergie circule car elle est plus légère.

Ils disent « Nous sommes en train de vous montrer toutes ces petites choses que vous pouvez faire pour nous aider, …

En ouvrant les choses de manière concrète, on les aide eux à augmenter l’épaisseur des faisceaux qu’ils envoient, on aide notre entourage mais on aide aussi l’humanité tout entière. Ce que fait chacun dans son coin en tout petit sont des vibrations qui transpercent l’univers.

Ils disent : « Faites attention à vos pensées et à vos dires mais surtout aux pensées car ces vibrations vibrent jusqu’au fin fond de l’univers. Les autres peuples et les autres mondes peuvent réceptionner tout ce qui est envoyé ici même à toute petite échelle.

Ils me montrent comme une conscience humaine autour de la terre. De notre coin en envoie une pensée, une prière qui, elle, intègre la conscience autour de la planète qui elle va le redistribuer tout autour de la planète. Cette même pensée traverse aussi cette couche qui est du cristal qui absorbe toutes les données et qui restitue là où il y a besoin sur la terre toutes ces pensées et ces prières qui sont envoyées.

Continuez d’envoyer ces pensées, ces prières pour les peuples

Ils disent de faire attention parce qu’ils disent qu’il y a aussi une grille noire qui constitue avec cette grille de cristal la dualité. Ces deux grilles sont autour de la planète et interagissent. Plus la lumière grandit, plus elle absorbe le noir

 Attention d’alimenter la bonne grille par nos pensées, nos prières, et nos actes

(rires de là-haut : ils se posent (silence) … et disent

« Vous ne nous attendez pas sur ce terrain- là ! »

Comme si chacun ici les attendait apparemment sur un autre terrain et ils ont décidé pour ce premier rendez-vous de s’amuser et d’alléger les choses.

Question ; peut-on savoir si on est issu d’un de ces peuples ou de celui-là en particulier. ?

Ils rient. Il y en a certains qui pouvaient être apparentés, être déjà là sur terre dans tous les temps de la terre depuis sa naissance. Il y a des êtres beaucoup plus évolués en toute petite minorité, en avant-garde. Quelques-uns se sont incarnés comme pour être des antennes.

Ils me montrent des mouchoirs petits et grands, des serviettes petites et grandes, des draps petits et grands.  Ils me montrent l’entraide il est important d’aider à tous les niveaux au niveau matériel, au niveau émotionnel etc.,

Au niveau du mouchoir c’est juste donner un mouchoir à quelqu’un qui pleure mais pas pleurer avec lui. Ils me montrent la serviette pour aider au niveau de la main-d’œuvre, de mettre la main à la pâte. Ensuite les draps, les grandes serviettes pour l’eau, on peut accompagner les gens que l’on connaît et les accompagner vers l’eau sous toutes ses formes, leur montrer que l’eau est pure même si elle est polluée que c’est le meilleur outil, l’un des meilleurs outils sur terre qui peuvent nous accompagner, l’eau que l’on boit, la douche, le bain, l’océan, les cascades. Les échanges dont ils avaient parlé tout à leur peuvent se faire avec l’eau aussi. La reconnaissance et la gratitude sont importantes vis-à-vis de l’eau.

Les gens ont besoin de se rendre compte de l’importance de l’eau, de sa divinité aussi et le respect pour l’eau est primordial

Au niveau des déchets dans sa vie quotidienne, on peut les réduire au maximum et montrer qu’on peut faire autrement, lancer des idées. Ils me montrent le particulier d’un côté et la société les industries de l’autre côté, que les échanges là aussi entre chacun peuvent se faire de manière légère et simple et efficace.

Ils disent que tout est question d’échange et qu’il est important de ne pas être défaitiste ou de se dire qu’il y a un trop grand fossé ou qu’on n’y peut rien à notre échelle. Il montre que l’eau polluée non traitée ne peut rien contre l’homme si on met l’intention qu’elle est pure et qu’elle purifie. Elle ne fera de mal à personne ainsi. Ils me montrent l’intensité des pensées et le pouvoir de la pensée parce que la pensée, si elle est négative au niveau de l’eau va se retourner comme un boomerang contre soi. De même, si elle est positive elle va avoir un effet bénéfique sur soi

Ils me montrent que tout cela est encore une affaire de « cadres » et qu’il faut faire exploser toutes ces cloisons et ces cadres pour laisser passer cette nouvelle énergie. Il est important de faire sauter les carcans, les croyances.

 On sous-estime la capacité que l’on a chacun à changer les choses, notre capacité à faire évoluer.

Ils disent « il y a du pain sur la planche ».

Il montre l’alimentation (qui a déjà été abordée lors d’une autre séance)

Savez-vous qu’en buvant beaucoup d’eau vous pouvez augmenter votre taux vibratoire ?

Il est important surtout d’en avoir conscience car c’est nous, nos cases dans le cerveau qui nous mettons nous-mêmes des barrières. La conscience au fur et à mesure qu’elle grandit va intégrer le corps. Plus la conscience s’expanse et plus elle intègre le corps, plus le corps absorbe cette conscience et plus le corps va savoir quoi faire, va demander les choses.

Le corps et la conscience marchent ensemble. Si on le force à ne plus faire quelque chose à ne plus manger quelque chose sans avoir développé la conscience des choses, le corps va développer la frustration, il va tellement développer la frustration qu’il va en vouloir plus. Ce qu’ils montrent, c’est que c’est surtout la conscience des choses qui va faire évoluer,

Ce qui n’empêche pas qu’on peut faire quelques efforts quand même à côté. Par exemple si on mange de la viande, si on a la conscience d’où elle vient comment l’animal a été tué etc. le corps commence déjà à se poser des questions

Est-ce que ces êtres ont une relation directe ou indirecte avec les grands êtres spirituels qui sont sur la terre ?

« Tout participe, nous sommes tous là. Ils me remontrent toutes les époques et tous les grands maîtres de chaque époque comme Jésus… ce que nous on appelle des extraterrestres et bien Jésus vient d’ailleurs et du coup tous les grands maîtres les grands êtres de lumière font partie, pas forcément de ce peuple-là, mais de ces peuples évolués. Ce qu’ils me montrent aussi, c’est qu’il y a une différence entre les peuples d’autres mondes et les plans où les êtres ne font pas partie de mondes, même s’ils peuvent s’incarner parfois ou même qui ne s’incarnent jamais. Ils me montrent comme la source avec des univers avec le monde des planètes Il y aussi des grandes âmes qui n’appartiennent à aucun de ces mondes. Ce sont des âmes pures qui sont sur des plans

Ils me montrent le creux des mains ; des mains de tous ; de chacun,

« Faites attention ; rendez-vous compte : chacun d’entre vous que dans le creux de votre main vous avez le Cœur mais pas le vôtre : le cœur expansé. » Comme s’il y avait un cœur magnifique qui est différent du cœur qui est le vôtre. 

Avec les mains on touche tous les animaux les êtres humains les objets on pose souvent aussi ses propres mains sur son cœur comme pour le recharger avec le Cœur universel. Le creux des mains est transmetteur de la Lumière Universelle

Tout le monde a ce potentiel-là et ce coeur-là qu’il peut transmettre en conscience.

Il est important pour eux de montrer que chacun peut le faire et que personne n’est plus haut qu’un autre et que tout le monde à ce potentiel-là d’expansion et de générer cet amour- la. Sans la conscience, cet amour-là reste bloqué, ne passe pas

Question : je ressens beaucoup de négativité en ce moment ici dans la région cela me perturbe et cela m’atteint plus qu’il y a quelque temps. Que se passe-t-il ? Au niveau énergétique ?

Ils me montrent plusieurs peuples, que c’était un collectif qui parlait aujourd’hui. Leur présence génère des réactions à la fois des humains qui ne sont pas dans cette énergie-la mais aussi de gens de cette même énergie. Ils me montrent aussi que la France… y’a du boulot à ce niveau-là ! Au niveau de la région centre, il y a besoin de beaucoup générer mais ceux qui voulaient partir en disant que d’autres lieux étaient plus lumineux et bien pour l’instant ce n’est pas une bonne idée car le but des personnes qui sont là pour aider les autres, eh bien, ce n’est pas d’aller dans ces lieux sacrés ou hautement énergétiques où il n’aurait rien à faire peut-être. C’est pour cela que les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait et qu’on ne peut pas toujours bouger comme on le voudrait.

Question de ceux qui veulent partir… quels conseils ?

Tenez bon on arrive ! Ils montrent que c’est comme s’il y avait quelques petits efforts encore à faire, qu’on entrevoyait déjà le bout de la route et il fallait tenir bon encore quelques moments… il allait se passer comme un bond en avant d’ici quelques mois. Encore quelques passages difficiles à passer ça n’a pas l’air de se compter en années en tout cas pas beaucoup d’années

« On va nous aider de plus en plus, ne vous inquiétez pas vous vous avez votre valise et nous on a la nôtre on arrive ! Attendez-nous. »

Au début ils parlaient de zones arides, de zones difficiles et ils disent qu’il y a besoin de personnes là pour ancrer la lumière dans ces zones-là. Ils disent « ayez la foi » Dites-vous que c’est OK. Cela n’empêche pas qu’on puisse se balader et aller se ressourcer car parfois cela peut épuiser de rester dans ces endroits et ce qu’ils montrent, c’est que ça peut être aussi quelque chose d’itinérant aller d’un B puis un point C  …. avantde revenir au point A

C’est important de se nourrir de ces énergies-là ailleurs pour mieux se ressourcer et revenir les redistribuer dans ces zones arides. Là où on habite est très important aussi : se ménager l’embellir au maximum de toutes les vibrations possibles et de s’aider de tous les outils possibles

Question il y a beaucoup de malades autour de moi et même moi aussi s’agit-il de nettoyage ? Ou autre ?

Ils me disent le mot « décrassage »

Ils me montrent mon exemple à moi il y a quelques années tous les étés en juillet et en août je devenais aphone je n’avais plus de voix pendant deux mois jusqu’à ce que je reprenne les cours en septembre… et ce plusieurs années de suite.

Et là ils font le parallèle avec ce qui arrive aujourd’hui : ces maladies sont plus qu’un nettoyage, c’est important de les accompagner car elles sont très positives ; elles agissent comme une bouée de sauvetage et on peut les accompagner en mangeant le moins possible car ça passe car cela participe au décrassage. Quand ils disent décrassage, c’est vraiment la purification qui va bien au-delà du nettoyage pur et simple

Ils me montrent que c’est des choses en profondeur qui ressortent. Dans un état normal une situation il y a quelques années du même genre, tu ne serais pas tombé malade.

Ici on passe à une vitesse supérieure et si on veut accepter la lumière qui nous vient il faut être le plus pur possible, ils nous montrent qu’il est important d’être aussi transparent qu’un cristal. Comme au départ lorsqu’ils parlaient de l’ego quand on enlève les petites cases, cela devient un cristal pour contenir le plus d’informations possibles.

Moins il y a de cases et plus on peut contenir d’informations lumineuses qui viennent de l’univers. En enlevant ces croyances là on fait la place aux vraies informations qui peuvent nous venir.

Vision d’un champignon

Ils me montrent qu’ils peuvent se loger dans les champignons :D  c’est juste un exemple comme si on pouvait voir parfois comme des soucoupes un peu partout dans la nature ou dans le ciel et en fait, ce sont eux qui se manifestent d’une manière plus ou moins visible. Ils peuvent se cacher ; et comme ils sont immatériels et légers, ils se manifestent à nous d’une certaine manière. Le niveau de manifestation est différent selon la personne.

Ils montrent que la « classe » (les 25 personnes présentes) est très studieuse et ils disent « allez zou ! vous pouvez « tricher » un peu, vous amuser et ne pas être aussi sérieux. Surtout restez dans la joie quoiqu’il se passe car il peut y avoir des événements qui peuvent être pris ou vus comme difficiles ou compliquée à vivre pour certains, mais il est important de rester dans la joie pour simplement aider tous les êtres qui ne le seront pas. Il est important de ne pas être triste avec la personne, c’est vital car cela plombe.  C’est comme si vous refusiez de mettre le masque à oxygène dans l’avion ou que vous vouliez vous noyer avec la personne qui se noie il est important de rester bien ancré sur son bateau et de tendre la perche pour que l’autre sorte de l’eau et sortent de sa tristesse. C’est ça la compassion. Et pas se noyer avec l’autre.

Ne pas avoir peur des choses qui peuvent se passer… éruption volcanique, inondation, catastrophes naturelles. Tout à un but même si cela n’a pas l’air d’être très juste pour tout le monde sur le coup. Ils me remontrent les serviettes, les draps du début.

Important de boire beaucoup d’eau.

Ils m’envoient un triangle. Ils peuvent se manifester sous forme de triangle. Ils montrent cette forme sacrée, les pyramides, forme divine.

Marie-Jo parle de son poème reçu en canalisation est- ce d’eux ?

« C’est comme si toi tu es lié aux annales Akashiques tu n’es pas liée à ce peuple là en particulier. Tu recueilles les infos de tout le monde y compris ces peuples-là, ce qu’ils me montrent c’est que lorsqu’on monte jusque tout là-haut à l’âme- mère, il n’y a plus de distinction, le divin est partout et tout est interconnecté, tout est lié, il n’y a plus de cloisons comme nous ont fait sur terre. On va de plus en plus s’apercevoir que là aussi les cloisons s’effritent et que lorsque qu’on monte on fait partie de ce grand tout

Question d’une personne sur l’ouverture de portes puits énergétique ?

Ils me montrent que ce genre de savoir-là n’est pas encore maîtrisé par l’humanité et que nous dans notre terrain de jeu et bac à sable, ce n’est pas une bonne idée de jouer avec ce genre d’outils-là, il est important de jouer avec des jeux de notre âge et qu’on a encore beaucoup à apprendre. Ils disent de rester bien ancré, le plus attaché à la terre possible et de ne pas aller toucher à tout. Le plus important est d’être sur terre et de rester enraciné le plus enraciné possible.

Lorsqu’ils disent évolué, c’est « évolué à l’intérieur de soi », dans son cœur et c’est tout. Il n’y a pas à jouer à l’extérieur ainsi. Ils me montrent la connexion très importante avec la nature, l’enracinement avec les pieds. Et les choses se feront naturellement. On n’a pas d’efforts à faire car plus on est enraciné et plus on évolue et on s’envole naturellement. Si tu dois aller dans un endroit bien précis parce qu’il est bien pour toi énergiquement parlant tu iras ! l’univers t’y emmènera ; mais tu n’as pas à jouer aux apprentis sorciers

Là ils disent « Brûlez vos livres » (sous-entendu les livres qui n’auraient plus rien à faire dans notre société, livre de magie noire etc.) Car tout a une vibration et les choses qui n’ont rien plus rien à faire sur terre et qui sont dans les livres continuent d’envoyer leurs vibrations.

Revenez à vous-même. Revenez à votre centre. Revenez à votre vécu. Revenez à vous. Le plus important est d’instaurer cette joie dans la vie de tous les jours.

Ils me montrent un petit papier cadeau ,un petit paquet cadeau enrubanné. Ce qu’ils demandent à chacun, c’est de considérer ce cadeau comme une surprise quotidienne journalière. Se surprendre soi-même à sortir cette joie comme un petit lutin qui sort de la boîte et de sortir cette joie-là, cette légèreté quotidienne. Chacun est doté de cette capacité d’apporter de la joie même si les circonstances ne s’y prêtent pas. Ce cadeau-surprise ce n’est pas seulement à vous qu’elle est accordée, c’est vous-même qui vous l’accordez. Quelle que soit la surprise, c’est de la joie de la bonne humeur, de l’humour que vous apportez.

Nous vous remercions

canalisation des peuples de lumière le 19 février 2019 par Marie-Line STEPHEN

Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/