Je laisse parler un être de lumière ce samedi 1er Juin
« Ramenez-vous au moment présent ; ramenez tous vos cultes et vos pensées, votre bonheur de célébrer, au moment présent. Lorsque vous vous rappelez toute cette Ascension, tous ces cultes que vous célébrez un peu partout sur votre planète Terre, vous oubliez le moment présent. Vous oubliez que l’Ascension est là, ici, maintenant.
    Mon ascension est juste le miroir de ce qui se passe ici et maintenant. Ce Jeudi de l’Ascension est là pour vous rappeler simplement que c’est la vôtre aussi et qu’il est important de la prendre en route, de la prendre en marche.
Regardez cette ascension qui est celle de la planète Terre, qui est la vôtre aussi. N’oubliez pas ici et maintenant, car en regardant en arrière, vous oubliez de monter dans le wagon, ce train qui vous emmène toujours vers l’avant, vers votre propre chemin et votre propre évolution.
     Alors ne regardez pas en arrière. Regardez là, ici et maintenant, le wagon qui est devant vous, ce train-là qui est déjà en route. Prenez-le en marche. Accrochez-vous, montez ! Montez pas à pas. Prenez ce marchepied et je vous aiderai, je vous tendrai la main, là maintenant afin de vous aider à monter dans ce wagon, dans ce train qui va toujours de l’avant ,qui ne regarde jamais en arrière et qui laisse sa fumée noire derrière elle . Parce que la fumée, voyez-vous, c’est l’allégement, c’est votre allégement ; c’est tout ce que vous allez déposer, tout ce que vous allez brûler en montant dans ce wagon, et qui ne vous appartient plus. Vous allez être ivre de joie, ivre d’allégresse, ivre du vent dans les voiles, ivre du vent dans les cheveux.
     Vous allez vous rendre compte que le moment présent vous apporte bien plus de joie et de bonheur que le retour en arrière, que n’importe quel retour en arrière, que n’importe quelle célébration du passé.
    Regardez là, ici et maintenant. Prenez place, installez-vous confortablement, car lorsque vous aurez décidé de vous accrocher, de tendre la main et que j’aurai pris la vôtre et bien ce sera un moment confortable, un moment d’apaisement, un moment de sérénité qui vous envahira, un moment ou vous vous direz : « Voilà je peux me poser enfin ; je peux me poser et je peux respirer cet air frais qui vient à moi ; je peux regarder à travers la fenêtre, à travers cette nouvelle fenêtre, de l’autre côté du voile, de l’autre côté du miroir ; et j’éprouve ces nouvelles sensations de joie et d’allégresse que je ne connaissais pas avant. »
     - Tout est nouveau. Les paysages seront nouveaux. Les joies seront nouvelles. Les perceptions aussi. Tout est cadeau. Tout est nouveauté. Alors n’ayez pas peur du changement ; car c’est lui qui vous apportera ce renouveau. Comme chacune de vos cellules qui se renouvellent dans votre corps, vous restez toujours identique, toujours vous. Et pourtant toutes vos cellules changent!  Eh bien, vos paysages changeront. Vos paysages changent déjà, regardez vers le ciel. N’oubliez pas que les étoiles, elles aussi, reflètent ce changement. Alors regardez, mais éprouvez aussi à l’intérieur de vous. Laissez-vous happer par ces changements, laissez-vous embarquer pour ce voyage, ce merveilleux voyage dans l’Infini, dans l’Inconnu, dans l’Ici.
    Je vous remercie, vous, car c’est vous qui mettez tous ces points sur les I. Nous vous permettons simplement de voir qu’ils existent et qu’ils sont bien ici.
Canalisé par Marie-Line Stephen
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/