Message du peuple du Centre de la terre à tous,  le 10 Mars 2019

 

Nous sommes terre avant tout

« Vous vous envolez, Vous vous envolez ! »

Ils montrent un fossé énorme entre ceux qui sont sur terre et qui sont collés à la terre qui font partie de la terre comme s’ils avaient été modelés dans la terre glaise

Et qu’en fait les êtres humains au départ sortent de terre, arrivent sur terre comme étant modelés comme une poterie est née dans de la terre glaise. Les êtres humains naissent des mains du créateur de même qu’un pot de terre nait d’une personne qui manipule l’argile

Et là le peuple du centre de la terre dit

« Voilà il y a un fossé entre ceux-là collés à la terre et ceux qui s’envolent très haut sur leur chemin spirituel et n’assument pas la mission qu’ils se sont donnés car ils ne se sont plus connectés à la terre et ils n’assument plus cette mission.

Il y a beaucoup de personnes maintenant qui s’envolent trop haut et qui se posent trop de questions et ne veulent plus être connectés à la terre et ils me montrent le fossé qu’il y a entre ces deux peuples là…

Ils me montrent une grosse majorité de gens cartésiens proches de la terre et une part minoritaire de gens qui s’éveillent et s’envolent comme une montgolfière et qui sont loin de la terre et surtout qui oublient qu’ils appartiennent même temporairement à la terre

 

Le peuple sous la terre me montre son rôle :

« Ce qu’est notre rôle ici est de vous rattraper par des fins filaments et de vous ramener vers la terre, vers la planète terre. Notre rôle est minutieux. C’est de la broderie.

Je sens leurs filaments très très fins. Ils sont très proches du centre de la terre et ils ont un travail de fourmi en tissant, en brodant ces filaments vers chaque être, les uns après les autres dans un travail minutieux. Ce qu’ils me montrent, c’est un travail artisanal qui est complémentaire au travail des peuples au-delà de la terre qui eux font un travail de gros, un travail global d’énergie, ou l’énergie est envoyée en bloc, et qui est un travail gigantesque vers la planète, vers l’Univers, vers le système solaire. Alors que le travail des Peuples du centre de la Terre est un travail de fourmi, de filaments qu’ils envoient vers la surface de la terre afin d’attirer vers la terre toutes ces petits insectes qui s’envolent, ces coccinelles .

Ils font la comparaison avec ces insectes à points qui vont sur les roses et ils montrent que le travail de ces petites bêtes est sur les roses plantées en pleine terre et non pas de s’envoler vers le ciel.

Car la rose ne se trouve pas dans le ciel.

Ils montrent que c’est important que chacun puisse avoir conscience de cela et ne pas aller trop loin là-haut mais redescendre faire ce travail sur terre et se réapproprier la vie sur terre parce que la vie sur Terre est ce qu’il y a de plus important. Elle est extrêmement précieuse et chacun a une mission bien précise sur terre.

Là ils me montrent les grosses racines des arbres et les fines racines des arbres comme si sur terre tout était important et que chacun avait une mission bien précise qui ne peut en aucun cas être comparée à celle du prochain, car tout est complémentaire sur terre et on expérimente chacun des choses différentes par souci de complémentarité afin d’atteindre l’unité.

Ils me montrent la broderie, qui émerge comme des mains de dessous la terre

 Ils me montrent les mains qui sont tournées vers le ciel et tournées vers la prière, celles qui sont tournées vers le soin vers les autres.

« Ces mains-là à peuvent être aussi tournées vers la terre pour la guérir »

Ils nous demandent de nous tourner vers la terre, de retourner nos mains vers la terre et de guérir la terre parce que ça ne sert à rien de ne se tourner que vers le ciel, de ne tourner les mains que vers le ciel, car le ciel peut s’occuper de lui-même et Dieu n’a pas besoin qu’on s’occupe de lui.😊

La foi vers Dieu n’est pas autre chose en soi que le souci de s’occuper de la Terre, de la guérir morceau par morceau, âme humaine par âme humaine

Ils me montrent que ce travail avec les mains n’est pas qu’énergétique

Les choses se font de manière terrestre et de manière énergétique avec les mains. 

On croit en Dieu, on met sa foi en Dieu en se tournant vers la terre On ne peut dissocier les deux car les deux ne font qu’un et en tournant notre conscience vers la terre, vers la guérison de la terre, à tous les niveaux que ce soit, que ce soit au niveau énergétique ou au niveau échange avec les mains (cela peut être au niveau de la nourriture, au niveau de la terre, au niveau échanges entre êtres humains, accolade , toucher etc (ils rappellent que l’être humain est modelé avec de la terre à la façon du Créateur )

On s’occupe de la terre aussi en s’occupant les uns des autres, Les deux ne font qu’un. Les deux sont identiques et cela permet de faire l’unité car nous sommes terre nous aussi 

(Et c’est important de faire l’unité)

 

Ils disent « La vie en toute chose »

« Reconnaître la vie en toute chose » 

Les êtres humains ont tendance à ne penser que ce qui vit n’est que ce qui bouge, ou ce qui pense ; alors que ce qui vit se trouve partout. Tout vit. Et même si tout n’a pas un cerveau. Si tout ne pense pas comme un cerveau, Tout vit, tout a une conscience et c’est important d’apporter cela à la conscience de chacun, des autres, des gens autour de soi dans la vie quotidienne ; de commencer à faire s’ouvrir ceux qui ne s’ouvrent pas encore ; de leur montrer que tout a une conscience et tout est important, du petit grain de sable à la pierre a l’air que l’on on respire lui aussi 

Chaque petite goutte de pluie, chaque particule d’air est conscience.

Et à partir de cela, il est important de faire attention à l’eau, à l’air qu’on respire, à la terre qu’on touche, à l’être humain qui fait partie de cette terre-là, parce que tout est conscience.

Et qu’un jour ou l’autre on peut si on ne fait pas attention à certains domaines de conscience comme l’air, la flore ou comme les animaux on se retrouvera à vivre en tant que tel en tant que faune, flore ou goutte de pluie ce que l’on a fait subir dans cette vie à cette goutte de pluie, à cet animal, à cette plante.

Le mot karma a toute son importance parce que c’est une notion universelle.

 Le karma est universel. Et c’est quelque chose qui est normal et dans l’ordre des choses. C’est même la seule logique de l’univers.

Ce que l’on fait subir à quoi ou qui que ce soit, on le subit soi-même pour apprendre la leçon en revenant dans une vie ; pour subir la même chose, afin de comprendre l’unité, afin de comprendre la loi de cause à conséquence.

En fait, ils disent que tout bouge en ce moment. 

On a tendance à penser que le karma n’existe plus ou ne va plus exister ( mais c’est une interprétation erronée) Car il existe, mais ce qui va changer c’est qu’ il va continuer d’exister sous une autre forme pour la planète Terre , parce que plus on se tourne vers le bien et plus on va expérimenter une autre forme de karma qui est le bien pour le bien et non plus le karma « victime / bourreau » .

C’est une simple question d’évolution mais le karma existera toujours et encore, Le karma à venir peut être assimilé à une graine de bien que l’on sème et dont on récolte les fruits encore plus gros, plus beaux et plus grands.

Jusqu’à maintenant le karma, c’était juste surtout pour montrer aux hommes que s’ils faisaient du mal d’un côté, ils pouvaient le récupérer à un autre moment de leur vie karmique, d’âme.

 

Ils me montrent les associations.

Les associations sont importantes, le mot « associatif « est important car les gens ont besoin de s’associer et de montrer comment en s’associant,

Ils constituent une « mini forme » de ce qu’il est demandé dans l’univers pour participer à cette unité ; pour retrouver cette unité, cette unité de départ, et cette unité d’arrivée vers laquelle on tend. Cette unité qui est un cercle infini.

Nous te remercions Marie -line de nous permettre de nous exprimer

Canalisé par Marie-Line Stephen
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/