Lorsque je suis allée voir Martine Aubineau , médium qui s’exprime en poèmes, l’être de lumière qui s’est exprimé à travers elle m’a demandé de faire passer le message de Maître Kuthumi en premier lieu… alors je lui ai demandé de me traverser et je l’ai laissé parler :
« Chers êtres, chers êtres de lumière,
     Je passe par vous, pour vous donner des nouvelles. Je passe par toi pour donner à travers toi des nouvelles de la terre car l’Infini, vois-tu, et toi tu le sais, passe par elle, passe par la terre, et revient vers vous. L'énergie universelle, comme vous l'appelez, nous appelons nous autrement parce que nous la sentons et la ressentons dans chacune des fibres qui nous composent, qui composent notre tout, notre esprit, notre énergie.
     Cette énergie qui ne peut être reçue qu’à travers la terre. Vous le comprendrez ainsi beaucoup plus tard quand vous serez à même d’accepter nos enseignements, d’accepter les enseignements de la lumière qui passe à travers tous les canaux, de toutes les grandes lumières telles que vous les connaissez sous le nom de Jésus, sous le nom de Bouddha, sous le nom de Thérèse, sous le nom Soeur Emmanuelle, et bien d’autres encore.
     Cette énergie d’amour vous est distribuée via la terre. Et lorsque je dis « via la terre », regardez. Regardez autour de vous. Sentez l’air. Humez. Humez- le. Ressentez à travers vos doigts, à travers le toucher, chaque chose, chaque être, chaque animal. Ressentez par le toucher, par l’odeur aussi. Ressentez ces odeurs, les odeurs de la nature, de l’animal, les odeurs de la terre, les odeurs de l’air. Touchez, sentez, et ressentez.
     Car c’est à travers eux que vont passer ces énergies universelles qui vont vous être données ainsi, sous cette forme, qui vous ont toujours été données sous cette forme, mais qui ont pu être déviées à un moment donné, un moment donné où la terre n’a pu elle-même ressentir les choses et vous les repasser. À présent il est temps qu’elles repassent, que le cercle soit à nouveau fait, parce qu’ainsi l’énergie universelle, l’énergie d’amour qui vous habite naturellement, vous allez pouvoir la déployer et la ressentir à travers la terre, à travers les branches, les forêts, les animaux, la nature, à travers tout ce que le ciel vous envoie ausi; mais ne vous méprenez pas, tout ce qu’il vous envoie…de physique c’est-à-dire l’eau, et toutes ses formes, c’est-à-dire l’air et toutes ses formes, c’est-à-dire les météorites, la terre sous toutes ses formes.
     Vous recevrez ainsi du ciel tous les éléments qui sont déjà là, chez vous et vous pourrez ainsi vous rendre compte combien il est inutile de chercher si loin ce qu’il y a à l’intérieur de vous ; pourquoi il est inutile d’aller chercher si loin ce qu’il y a à l’intérieur même de cette terre.
     Elle recèle des trésors, ne le savez-vous pas ? Ne le comprenez-vous pas ? Quand allez-vous le comprendre ? Quand allez-vous vous en rendre compte ? Quand allez-vous soudain réaliser que tous vos trésors sont là sous vos pieds et non pas en l’air, et non pas dans un monde, un univers lointain inaccessible, ou peu accessible. Alors inutile de lever les yeux vers un infini, vers cet infini inaccessible. Levez plutôt les yeux vers tout votre univers à vous, ce qui compose votre propre toit, c’est-à-dire le ciel, ennuagé, ensoleillé, bien oxygéné.
     Rassérénez-vous, car en vous connectant à tous ces éléments qui vous ont tant manqué, qui vous manquent de plus en plus et que vous allez redécouvrir d’une manière peu coutumière, vous allez réagir à ces univers que vous connaissez bien, mais qui vont être tout nouveaux pour vous, ces univers qui vous sont si familiers et à la fois si étrangers.
     Vous allez vous reconnecter avec vos proches, avec les plus proches. Vous allez vous donner la main…  avec vos proches, avec les plus proches. Vous allez récupérer ainsi cette énergie que vous avez si longtemps et si communément gaspillée, gaspillée inutilement en croyances, en croyances cartésiennes bien terre-à-terre, en croyances mystiques,  en croyances désuètes, en croyances nouvelles, mais en croyances !
     En vous déchargeant de tout ceci, vous allez vous connecter au présent, car le présent est dépourvu de croyances. Le présent est juste là à vous offrir ce qu’il a à vous offrir. Les croyances sont liées forcément au passé et au futur. Si vous vivez dans le présent, vous abandonnez vos croyances. Elles n’ont plus racines. Elles n’ont plus leurs racines dans le passé, ni leurs projections dans le futur ; alors elles disparaissent.
      Revenez à ici et maintenant. Regardez ce qu’il y a autour de vous. Touchez, humez, sentez, resentez, et ainsi le tourbillon de vie va renaître en vous, telle la création du « début des temps » car le début des temps n’est qu’une partie infime, ce maillon de cette chaîne sans fin, car le cercle est toujours infini, le cercle est toujours créateur. Le cercle est toujours créé et il en va ainsi de suite. La création est ce vaste tourbillon d’un point de l’infini vers un autre point de l’infini qui lui-même engendre d’autres créations.
     Alors si votre tête n’a pas envie d’avoir le tournis, si votre cerveau en a assez d’essayer de comprendre, laissez votre cœur, votre intérieur, votre moi intérieur comprendre les choses et ainsi vous allez ressentir et vivre les images en plusieurs dimensions, en plus de D que vos petits films et vos séances de cinéma ne peuvent offrir, en plus de D, que toutes ces ondes que vous créez autour de vous artificiellement. Vous allez avoir ces images en plusieurs D, en 5 ou 6 D dans un premier temps ; mais elles vous permettront de véritablement comprendre que tout est à l’intérieur de vous et que tout est autour de vous, au-dessous, à droite, à gauche et immédiatement au-dessus et non pas dans des infinis lointains inaccessibles.
     Mais chaque chose en son temps ! Chaque chose est importante, chaque maillon est important et celui-ci l’est d’autant plus qu’il ne faut pas le rater ! C’est ce maillon-là, ce point commun-là qui va permettre de réunir toute votre terre car quel que soit ce en quoi vous croyez, quels que soient vos illusions, quelle que soit votre foi, ou manque de foi, vous allez devoir, tous ,vous réunir et former ce maillon de cette chaîne sans fin, sur terre ; parce que sur terre, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas se donneront la main grâce aux éléments.
     Rappelez-vous-en ! Ce sont les éléments qui vont vous permettre de vous donner la main, qui vont vous permettre de vous rassembler, qui vont vous permettre de tendre un bras, une jambe, une tête, une main vers l’autre, vers celui qui n’a pas les mêmes idées, qui n’a pas les mêmes croyances et qui n’a pas la même foi que vous. Qu’ils sachent que l’amour universel, que la Source  existe ou pas, peu importe ! car c’est votre bras tendu grâce aux éléments qui vous permettra de fluidifier l’énergie en vous de l’infini vers l’infini, du monde extérieur vers le monde intérieur. Et vous serez ce lien, vous serez ce tube où passera notre énergie, nous, la Lumière.
     Chaque élément est là pour une bonne cause, pour une bonne raison. Alors louez- les !  Louez le feu, louez l'air, louez la terre, louez l’eau. Et que chacun loue à sa manière, respecte à sa manière et remercie de toute sa gratitude à sa manière, l’existence de tous ces éléments sur terre et dans le pourtour immédiat de votre planète.
     Je vous remercie ainsi d’accepter ce cadeau qui est le vôtre, d’accepter ce cadeau qui pourra parfois être trop grand pour vous ou trop petit parfois, mais qui est toujours un cadeau. Ouvrez-le quand vous pouvez, quand vous voulez. Sachez que même s’il est trop grand vous pourrez vous y mettre à l’intérieur. Sachez que même s’il est trop petit, vous pourrez l’offrir. Sachez que s’il est la bonne taille, et bien, acceptez-le, et  prenez-le comme le cadeau qui vous revient, à vous.
      Ne laissez personne autour de vous dans le besoin. Ne laissez quiconque autour de vous dans le besoin. N’oubliez pas les plantes. N’oubliez pas les animaux. N’oubliez pas les êtres humains, les noirs, les blancs, les métisses, les rouges, les jaunes, n’oubliez pas non plus ces « bonshommes verts » qui viendront agrémenter toutes ces couleurs, encore un peu trop restreintes sur votre terre mais qui ne vont pas tarder à s’épanouir, elles aussi, en des teintes multiples et variées grâce à nos apports amis.
     Sachez, vous à présent qui nous écoutez tous, sachez, vous tous qui m’écoutez moi ce soir en particulier, que vous êtes privilégiés, que vous êtes ouverts, que vos oreilles intérieures sont ouvertes, que les portes s’ouvrent, car j’y veille ; car j’apporte cette lumière, la lumière de l’ermite qui avance dans ce tunnel en ne sachant pas où il va.
     J’apporte cette lumière car beaucoup d’entre vous dans ce tunnel ne sauront pas où ils avanceront. Mais je suis cette lumière, rappelez-vous-en. Gardez en vous la foi de tout le contact, du contact humain, mais aussi du contact avec les lumières, notre lumière, avec ma lumière. Sachez que moi aussi je suis là pour vous. Vous pouvez m’appeler à n’importe quelle heure. Vous pouvez m’appeler à n’importe quel moment, pour n’importe quelle raison. Je serai là. Je vous écouterai de toute ma bienveillance et je vous répondrai à la mesure de votre question.
   Je vous remercie.
Canalisé par Marie-Line Stephen le 05 06 2019
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/