Albert Einstein, le 30 mars 2017
 
La densité de la matière dans laquelle vous êtes, vous englue tant et si bien que vous ne pouvez appréhender avec votre cerveau si limité et si restreint la vasteté de l’univers, la complexité de l’univers et en même temps sa simplicité.
Il appartient à toute âme tout simplement de devoir s’élever, de devoir évoluer ; et l’évolution de toute âme passe par ces expériences, par ces ajustements, par ces leçons et par les aides qu’elle offre partout dans l’univers. Il est clair et il est bien évident que vous ici sur terre avez une vision extrêmement limitée. Vous êtes comme un poisson dans son bocal, pensant qu’il est dans l’océan, pensant qu’il a l’immensité de l’univers autour de lui.
 Dépassez vos blocages et vos barrières, dépassez ces barreaux et ces verres qui vous limitent et ne vous font penser que seule la matière existe.
Quand vous aurez compris qui vous êtes réellement et ce que vous êtes venu faire sur terre, vous saurez alors que l’univers est une merveilleuse équation infinie menant jusqu’à Dieu.
 Vous verrez que tous les chiffres qui s’assemblent, que toutes les formules les plus complexes sont aussi simples que le bonjour du matin avec le lever du soleil. Grâce à tous ces peuples qui ont découvert cette infinie simplicité, dans cette infinie immensité, vue comme complexe par les hommes.
N’attendez pas de moi que je vous envoie les signes par A + B, ce qui vous manque pour accéder aux nouvelles technologies tant attendues et tant admirées dans votre imaginaire.
 Regardez simplement au fond de vous, la clé est là, car cette clé enfouie profondément dans votre âme et dans votre cœur vous permettra d’avoir accès de plus en plus à la beauté infinie que représente la source.
 Imaginez un seul instant que l’on vous restitue le graphique mathématique de tous ces chiffres en suspend autour de vous, qui permettent des raccourcis extraordinaires certes, mais qui ne feront jamais en soi évoluer l’homme, vous seriez totalement perdu, car c’est comme si vous arriviez directement de la naissance à la retraite, sans être passé par tous ces stades d’évolution de l’être humain sur terre. 
Que feriez-vous avec cela à l’âge de la retraite ? Que feriez-vous avec ce bagage, le bagage d’un petit bébé ? Rien, vous ne feriez rien, alors recentrez-vous sur vous, et vous verrez que votre évolution elle-même vous apportera spontanément et instantanément, sans recours au cerveau, les solutions mêmes des problématiques que vous vous posez concernant l’univers et son agencement.
 Gardez en vous cette simplicité de l’équation même, afin de pouvoir accéder un jour, une vie, une incarnation, quelque part dans l’univers, à cette belle étoile qui vous rapprochera du soleil, et du trésor enfoui qu’il représente et restitue à ses nombreuses brebis qu’il envoie « paître » à travers l’univers. (sourires)
Nous vous remercions. »
Canalisé par Marie-Line Stephen
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/