Sujet de philosophie de la série S du 18 juin 2018 : « Le désir est-il la marque de notre imperfection ? »
Je demande aux guides ce qu’ils ont à dire à ce sujet.
« Le désir profond de tout être humain est là, en soi, bien réel et bien légitime. Il remonte peu à peu à la surface car vous éprouvez de plus en plus le besoin de rayonner autour de vous ce qui est en vous ; et ainsi vous vous découvrez à travers le regard des autres.
Vos désirs ne sont pas toujours connus ni exprimés. Ils sont là, pour la plupart des êtres humains, très peu conscients. Nous parlons bien sûr des désirs de l’âme et non ceux que votre société vous a imposés comme étant vôtres.
Alors prenez ce bâton de pèlerin et partez à la recherche de ce désir qui n’est pas cataloguable par vos critères car vous partez là dans l’Inconnu, l’Inconnu avec un grand I, l’Infini et l’Eternel en vous.
 Cette recherche de la vérité vous honore car elle vous concerne tous sans exception, que vous en soyez conscients ou non.
Toute votre tâche ici sur votre belle planète consiste à nettoyer toutes ces poussières et ces voilages plus ou moins épais, qui recouvrent de manière plus ou moins opaque votre diamant divin, qui lui est plus ou moins bien caché selon l’étape où vous êtes arrivés sur votre chemin.
Ne projetez pas sur l’autre vos désirs, mais regardez l’autre avec amour et compassion. Car il est là précisément pour baliser votre chemin et pointer de son doigt d’or et d’argent la lumière à atteindre chez vous. Alors ne le balayez pas d’un revers de la main sous prétexte qu’il rayonne plus ou moins que vous.
Car il rayonne. Même le plus noir des scénarios et le plus obscur des êtres que vous ayez rencontrés rayonne, car tout est juste et tout est là précisément pour vous aider à franchir les merveilleuses étapes qui vous rapprochent de la perfection.
Alors oui vous voyez bien que votre question est obsolète, qu’elle est celle d’un tout petit enfant en phase d’apprentissage qui se pose des questions basiques qui correspondent à son degré d’évolution.
C’est à notre tour de vous poser cette question : selon vous, êtes-vous parfaits ou imparfaits ?
Gardez toujours en vous l’image de ce diamant enfermé dans son écrin qui ne demande qu’à retrouver la lumière du soleil pour scintiller de tous ses feux.
Osez ouvrir cet écrin. Osez faire crisser les gonds parfois rouillés du couvercle. Osez aller vers le caché et l’inconnu qu’il recèle.
 Là est votre travail.  Là est toute votre expérimentation. Là est tout le jeu que vous avez choisi de jouer en vous incarnant. Là est tout l’univers caché derrière le terme désir.
Nous vous remercions »
 
Canalisé par Marie-Line Stephen
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/