La gentillesse  le 07/10/2017
    « C’est un mot qui ne veut rien dire en soi. Il est nécessaire de lui attribuer plus de nuances. C’est un mot trop général sur lequel vous mettez tout et n’importe quoi, vous, les humains. Il est absolument indispensable pour vous de ne plus utiliser ce mot car ce mot renferme trop de choses. Il est important la plupart du temps de nuancer tous ces adjectifs et tous ces noms que vous utilisez un peu à tort et à travers.
    Il ne faut pas confondre « gentillesse » et « compassion » car c’est ce que vous faites le plus souvent. Car par « gentillesse », vous entendez « compassion ». La compassion, et bien, figurez-vous qu’il est important de l’avoir, afin d’ouvrir les bras avec beaucoup plus de tolérance que ne le font les êtres humains. La compassion est un sentiment qui permet d’offrir à autrui tout ce dont vous êtes capables ; d’ouvrir votre cœur et d’ouvrir à autrui tout ce qu’il y a à l’intérieur. Car voyez-vous l’accompagnement des autres - car c’est cela la compassion, c’est l’accompagnement des autres afin qu’ils retrouvent leur propre chemin- peut se faire aussi par de la « non-gentillesse » (ils retournent le mot en fait) et la compassion peut provoquer, entraîner, et du coup comporter des sentiments toujours humbles et d’amour, mais les actions qui en découlent peuvent être beaucoup plus rudes, dures et rigides que vous ne le pensez.
(Image d’un chat qu’on caresse dans le sens du poil):
    Cela n’est pas toujours nécessaire, ni essentiel, et il est parfois même essentiel et nécessaire de caresser dans le sens inverse du poil afin d’aider autrui et de mieux faire profiter autrui de votre générosité, amour de cœur, et compassion. N’oubliez pas que sous votre mot « gentil » eh bien, il y a souvent la soumission, l’infériorité, et l’abaissement ; et ceux-ci ne sont pas de mise.        Il est important toujours de rester droit, de rester bien ancré sur la terre et la tête tournée vers le ciel afin de mieux aider autrui. Ce n’est pas en vous abaissant et en vous soumettant que vous aiderez.
    (Image de quelqu’un qui se noie et comme si quelqu’un se disait : « pour sauver cette personne, je vais me jeter à l’eau et me noyer moi-même)
    Ils disent : « ça ne sert à rien ! il vaut mieux rester sur la berge, tendre une perche et tirer la personne hors de l’eau ! »
    Gardez toujours bien, fermement ancrée, votre position et gardez toujours bien tourné vers le ciel votre esprit, afin que le cœur, lui, soit bien en équilibre et ne se plie jamais aux désirs d’autrui.
  Nous vous remercions »
Canalisé par Marie-Line Stephen
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/