« Le désir nous éloigne-t-il du vrai ? ». (Demande aux guides) 
    "La route est longue certes pour entrevoir le Vrai. Votre cœur a besoin de s'ouvrir davantage afin d'apercevoir un jour, à un moment de votre évolution, le Vrai, l'Infini, l’Eternel. Mais celui-ci n'est jamais hors d'atteinte .Il est là déjà présent en vous et vous dicte à votre insu, par l'intermédiaire de votre âme, le chemin à suivre pour retourner à Lui, votre ultime demeure. Les chemins pour y accéder sont aussi multiples et variés qu'il y a d'individus sur cette terre.
         Cependant il est un incontournable que nul ne peut ignorer car il fait parti intégrante du grand Tout et de l'Unité. : C’est votre cœur. Lui seul peut vous amener vers lui, le Divin, la Source. Vous ne pouvez pas passer outre car il est la clé même de la Grande Porte qui s'ouvrira à vous le moment venu. C'est pourquoi il est nécessaire et urgent d'y attacher toute l'importance dont vous êtes capable car lui seul vous mènera sur la voie royale du chemin vers Dieu. Écoutez votre cœur, laissez-le s'exprimer, comprenez qu'il est essentiel de le mettre sur un piédestal et de l'entourer de tous vos soins et de toute votre attention. Écoutez ce qu'il a à vous dire, les souhaits et les désirs qu'il exprime ; attardez-vous sur ses exigences, ses cris d'alarme, sa demande de reconnaissance. Les désirs du cœur sont ce que vous devez écouter afin de vous rapprocher de la vérité première qui est Dieu.
         Il est cependant d'autres désirs chez vous, les humains qui sont si volumineux qu'ils prennent tout l'espace sur votre planète et occultent les désirs du cœur. Ces désirs, vous les connaissez bien. Réfléchissez un instant sur leur origine, leur raison d'être. Votre humanité a cette malheureuse tendance de vouloir écouter seulement et uniquement les désirs de votre mental, ce mental que vous portez aux nues car vous l'associez à tort à l'intelligence, ce mental qui vous dirige là où il veut à votre insu, de manière frauduleuse, trompeuse, manipulatrice, sans même que vous vous en rendiez compte.
 L'évolution de votre société vous a tant formaté qu'elle vous a rendu aveugle ; aveugle au point de confondre les désirs du cœur et les désirs du mental. Alors posez-vous un instant et prenez le recul nécessaire pour comprendre pourquoi vous en êtes arrivés là. Ne voyez-vous pas que les soi-disant valeurs de la société qu'elle considère à tort comme telles, vous ont éloigné des vraies valeurs : celle de l'intelligence du cœur.
 La connaissance n'est pas celle que vous croyez. La connaissance telle que vous l'entendez est l’emmagasinement d'une multitude de savoirs qui au final a conduit l'humanité à sa perte, au contrôle des hommes, au contrôle de la nature et à sa déformation et sa désintégration.
La vraie connaissance est celle que votre cœur vous ouvrira et qui seule vous permettra d'accéder au bonheur et à la béatitude intérieure qu'aucun artifice de votre société ne pourra jamais vous procurer. Votre monde basé sur l'argent comme valeur de référence, valeur d'échange, valeur de rang social, court à sa perte car il a fait naître en tous ses habitants la certitude malsaine et trompeuse que les désirs de tout un chacun peuvent être satisfaits grâce à lui.
Détrompez-vous, ayez ce sursaut salvateur et prenez conscience de l'immense duperie que vos gouvernements et sociétés ont soigneusement concoctée et continuent d'entretenir dans cet immense lavage de cerveau qui endort la société et la persuade de l'absence d'alternative. Ne vous endormez pas. Réveillez-vous. Prenez du recul et regardez votre monde sur une carte éloignée de vous, avec toutes ses connections, ses ramifications, ses échanges basés sur un seul et même mot d'ordre : l'argent. Ne tombez plus dans ce piège. Ouvrez vos yeux et éloignez-vous des menaces de ce monde matérialiste qui consiste à vous convaincre que votre survie ne dépend que de lui. Détachez-vous davantage de ce filet dans lequel vous vous êtes pris et voyez comme le Divin vous apporte tout ce dont vous avez besoin lorsque vous êtes sur le chemin qui mène à lui. 
         La foi est si puissante que nul n'a besoin de se soucier du lendemain sur terre. C'est elle que vous devez porter aux nues, que vous devez encenser, qui vous ôtera vos peurs, vos craintes que l’ombre ne manquera pas de faire naître en vous dans sa rage de vous voir vous éloigner, de vouloir vous retenir. Ne cédez pas à la panique : cette panique n'est pas la vôtre mais celle de cette noirceur matérialiste qui a envahi toutes les facettes de votre société et s'est infiltré dans les moindres interstices et recoins. Ce filet si minutieusement et soigneusement tissé est si serré que même les plus optimistes d'entre vous ne savent plus comment s'en extirper et le faire disparaître.
        Il existe pourtant un moyen et ce moyen est votre cœur. Accrochez-vous à lui. Tendez-lui la perche et il vous dictera peu à peu les étapes qui vous emmèneront au désencombrement salutaire de votre cerveau qui s'étonnera du résultat inescompté. Oui, le cerveau peut vivre sans ces conditionnements néfastes, sans ces manipulations de la société qui s'évertue à créer des désirs factices en tout genre et chez tous car bien peu d'entre vous en réchappent.
         Souvenez-vous simplement pour terminer que Jésus-Christ par sa seule foi a pu nourrir des centaines et des centaines de personnes grâce à la multiplication des pains et des poissons. Qu'attendez-vous pour en faire autant ? Ah ! Votre foi n'est pas assez grande ? Qu'attendez-vous pour l'élargir, la faire grandir, la doubler, la tripler de volume ? Il est temps pour vous de vous mettre au travail, non pas le travail que la société vous impose pour vous subordonner à ces valeurs matérialistes, mais le travail qu'il est nécessaire de faire sur vous pour permettre à votre cœur de s’expanser, d'être nourri et soigné correctement. Ce cœur, nourri, soigné, guéri et expansé vous permettra alors non pas de faire mais d'être. Et c'est ce que vous êtes qui fera tâche d’huile et permettra d'aider les autres : ceux qui se présenteront sur le chemin et qui auront besoin de ce petit coup de pouce, de ce rayonnement que vous dégagerez pour leur donner confiance eux aussi et avancer. Soyez à l'écoute de votre cœur, de ses désirs, de ses besoins et oubliez les désirs que votre cerveau, malmené par la société, emprisonné dans des conditionnements invisibles pour vous, a créé de toutes pièces et artificiellement à votre insu.
         Cessez d'être dupe ! Ouvrez-vous à nous. Demandez-nous  de vous aider. Nous répondons présents à chaque appel. Soyez en certains. Même si l'aide que vous nous vous offrons ne prend pas la forme que vous avez demandée, elle est bien réelle et la plus efficace pour vous à ce moment donné.
         Soyez bénis pour votre écoute et la sagesse de votre silence attentif."
Canalisé par Marie-Line Stephen
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/