Le 27 décembre 2016 je ressens mon cœur comme un feu brûlant, et qui est non pas dans ma poitrine mais qui va du bout des orteils jusqu’à l’extrémité de mes cheveux et au-delà... je sens que Là-haut on a envie de parler, je pose alors la question:
 "Qui veut bien venir ? "
 
- Le Père DE Noël...
« La vitrine qui s'offre à vous aujourd'hui est alléchante et vous voyez à travers. Vous voyez ce que vous pouvez avoir, ce qui peut vous être offert. Mais vous n'osez pas encore franchir ce pas. Il y a toujours cette vitre entre vous et moi, cette vitre infranchissable, transparente mais infranchissable.
 Qu'attendez-vous pour la briser ? Qu'attendez-vous pour franchir le pas ? Vous voyez très bien pour la plupart ce qui vous attend. Vous voyez tous ces cadeaux de l'autre côté. Vous voyez ce que vous pouvez avoir mais vous les voyez avec des yeux terrestres, avec les yeux de votre intellect, avec les yeux de votre cerveau.
 Descendez votre regard au niveau du cœur. Et vous verrez qu'il vous sera très facile de franchir cette barrière vitrée sans même la briser. Vous verrez que tout vous est accessible, sans que vous ayez à faire le moindre geste, sans que vous ayez à vous battre ou à combattre. Replacez-vous au niveau de votre cœur, dans le silence, seul, et dans l'unicité du moment, dans l'unicité de votre être, et dans l'unicité de votre espace.
 Vous pouvez désormais abréger vos souffrances en procédant ainsi, car tout n'est qu’énergie et vous pouvez traverser aisément la matière et la lourdeur terrestre en vous allégeant de votre cerveau. Soyez honnête avec vous-même. Ne vous bercez pas de leurres. Ne vous bercez pas de choses qui n'existent pas, irréelles. Ne vous balancez pas sur cette balançoire qui n'est ni sur terre ni dans le ciel, qui vous fait miroiter tant de choses allégées, mais qui vous fait faire du sur place dans l'illusion du mouvement.
 Gardez bien cette balançoire en tête et gardez bien en vous cette honnêteté et cette intégrité qui vous permettra d'avoir l'œil averti, l'œil de votre cœur averti, et vous empêchera de cheminer sur ce chemin qui n'existe pas, mais que vous croyez dur comme fer qu'il est bel et bien le bon. Ouvrez l’œil. Soyez averti. Car l'illusion de la vitrine peut vous mener là ou vous ne devez pas aller et peut vous éloigner du véritable chemin. Le seul moyen d'éviter ce leurre est de redescendre dans votre cœur., d'oublier votre cerveau et vos connaissances, chèrement acquises parfois, car seul lui vous mènera sur le chemin qui est le vôtre par le plus sûr des moyens. Gardez en vous la confiance, la foi et l'espérance du soleil à venir et permettez à tout votre être de vibrer simplement sans artifice, sans connaissance, sans acquis. Vous connaîtrez alors la sublimité du bonheur de l'instant présent. Amen. »
Canalisé par Marie-Line Stephen
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/