Message de la terre, le 19 novembre 2016 
 
          "Merci à toi, cher fil conducteur que tu es, de me donner la parole, cette parole si fébrile en ce moment, car on me la donne si rarement et surtout on m'écoute si peu.  Il est important que des gens comme toi me permettent de prononcer haut et fort les ressentis qui sont les miens et qui ne peuvent rester longtemps dans le silence, ignorés de tous, sans qu'à un moment donné l'implosion devienne explosion. 
          Ma croûte terrestre est malmenée, triturée, on lui fait des trous, on la perce, on l'enveloppe de gaz toxiques, de produits chimiques qui percent de plus en plus profondément et atteignent mes organes vitaux.
           Pourquoi cet acharnement ? Pourquoi cette mort  lente? Pourquoi n'ouvrez- vous pas les yeux, vous êtres humains qui êtes capables de tant de belles choses mais qui refusez de voir les conséquences de vos gestes quotidiens, ces gestes anodins pour vous. Vous avez des œillères, vous refusez de voir les choses. Les conséquences du moindre geste peuvent être terriblement néfastes et mortelles cependant. 
          Ouvrez votre conscience ; ouvrez les yeux de votre conscience ; portez le regard de votre conscience sur tout ce que vous faites, tout ce que vous dites, tous vos gestes, toutes vos promesses, vos pensées, car chacun de vos pas, qu'ils se fassent dans le concret ou dans l'abstrait, a des conséquences sur ma santé, sur mon énergie vitale qui décline à vu d’œil. Ne pensez pas qu'il s'agisse toujours de l'affaire des autres. Si chacun en son âme et conscience portait ce regard frais, ouvert, sur la portée de chacun de ses gestes, de ses paroles et de ses pensées, vous pouvez être sûrs et certains que j'irais beaucoup mieux.
 Évitez de croire que (ce sont) les gestes des autres qui peuvent être certes plus conséquents et plus importants comme ceux des multinationales, de ces énormes et gigantesques usines de forage ou chimiques de toutes sortes dont vous êtes si friands, vous, au-dessus de ma croûte terrestre. Car si chacun en soi rafraîchissait sa conscience, l'épurait et la renouvelait, la faisait évoluer, le sourire reviendrait. Le sourire est expansif,  il est contagieux et si chacun le porte en son âme et conscience, ces multinationales, ces entreprises et ces usines toxiques  ne pourraient plus survivre car ce qui les fait vivre pour l'instant,  ce sont les pensées du monde terrestre, du monde humain qui habite cette terre que je suis.
          Si ces pensées ne nourrissent plus ces usines, elles ne pourront plus opérer. Elles s'éteindront d'elles -mêmes sans que vous ayez à lever le petit doigt. Pas besoin de grandes démonstrations de violence, Pas besoin d'acharnement et de descente dans les rues. C'est la conscience de chacun, la conscience individuelle qui peut faire évoluer l'Humanité toute entière. 
          Regardez comme Jésus a pu, grâce à sa seule conscience, atteindre des milliers, des millions de gens ! Faites-en autant. Faites comme lui. Nourrissez la conscience de l'humanité, de la vôtre et vous me nourrirez par la même occasion. Vous me nourrirez de cette substance vitale qui me permettra d'aller de l'avant et de poursuivre mon ascension avec vous, car c'est avec vous que je veux entreprendre ce chemin d'évolution vers la lumière, qu'il  m'est donné par le Divin de poursuivre coûte que coûte, avec ou sans vous. 
          Mon souhait le plus cher est que vous m'accompagniez, vous peuples terriens  dans cette évolution sublime vers la lumière.
          Mon souhait le plus cher est que vous, peuples terriens, développiez cette conscience qui ferait de vous cette aide mutuelle, nourricière que nous pouvons nous apporter. Changez votre rôle. Fuyez celui de bourreau. Adoptez celui de soignant. Et nous pourrons vivre ainsi en harmonie à nouveau paisiblement pour des siècles et des siècles. 
          La vie est à ce prix. Elle est là. Elle vous attend. Je vous la donne. Merci de ne pas me la retirer. Vous avez toute ma gratitude pour les efforts  inlassables que certains m'octroient, octroient dans ce sens. Continuez d'alimenter et de faire se propager ces pensées, guérissantes, vitales pour moi, et je vous offrirai l'ultime présent qui est le mien pour vous : La vie dans toute sa splendeur, dans toute sa beauté car illuminée du soleil Divin à travers vous, à travers moi. Je vous salue. Je vous écoute. Entendez-moi. Ainsi soit-il."
Canalisé par Marie-Line Stephen
Ce message peut bien entendu être partagé à condition qu’il le soit dans son intégralité, et que soient mentionnés le nom du canal, la date, et l’adresse de ce site pour une transparence totale. Merci.
https://www.lavoixducieletdelaterre.com/